Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CNC> Délivrance de la carte de presse

Le vice-président du Conseil national de la communication (CNC), Laurent Kaganda a indiqué le lundi 04 mai 2020 que le projet de délivrance de la carte de presse avance à vive allure. Il a indiqué ensuite que dans peu de deux mois, cette carte sera exigible à tout journaliste.delivrance


Comme indiqué, sur 1 728 demandeurs de la carte de presse, 997 en ont déjà bénéficié, soit un pourcentage de 57,69%. Cependant, le vice-président du Conseil national de la communication indique que très bientôt il ne sera pas possible d’exercer le métier de journaliste sans ce document qu’il juge précieux. Le Conseil national de la communication, a-t-il ajouté, demande avec insistance aux journalistes et techniciens de l’information qui n’ont pas encore rempli leurs dossiers de le faire sans tarder afin qu’ils se conforment à la loi.M. Kaganda a conseillé également aux journalistes et techniciens de l’information de ne pas attendre les derniers moments pour songer à aller compléter les dossiers de demande de la carte de presse, car  l’heure après l’heure ce n’est plus l’heure, a-t-il insisté.Selon M. Kaganda, le Conseil national de la communication remercie très sincèrement les organes de presse tant publics que privés qui ont déjà répondu à l’appel qui leur a été lancé en invitant le personnel sous leurs ordres à aller compléter leurs dossiers individuels au registre national des médias. Le Conseil national de la communication  salue aussi les efforts consentis par les médias et les journalistes pour donner aux Burundais et aux étrangers vivant au Burundi des informations de qualité.Il importe de rappeler que lors de la remise du prix genre médias, édition 2019, le président du conseil national de la communication avait indiqué que depuis le mois de janvier 2020, aucun journaliste ne devrait exercer son métier sans la carte de presse. 

                                                                                
Moïse Nkurunziza

Ouvrir