Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE en charge de L’INTERIEUR> Evaluation de la campagne électorale

Après neuf jours de campagne électorale, le déroulement de ces dernières va bon train malgré certaines violations de la loi observées au sein du parti Congrès national pour la liberté (CNL) pendant  la campagne. Selon le ministre de l’Intérieur, de la formation patriotique et du développement local, Pascal Barandagiye, les partis politiques, les coalitions et les candidats indépendants doivent se conformer à la loi et au Code électoral.


En date du mercredi 6 mai 2020 une réunion d’évaluation de la campagne électorale a été organisée par le ministère de l’Intérieur de la formation patriotique et du développement. Le ministre dudit ministère M. Barandagiye a indiqué que le déroulement de la campagne électorale va bon train de manière générale. Il a déploré certaines violations de la loi et du code électoral illustrées par la méconduite du parti Cnl dans certaines provinces du pays pendant la campagne. D’après M. Barandagiye, la date du 20 mai 2020 sera, pour tout citoyen burundais en âge pour élire, une bonne occasion de se présenter aux élections pour élire ses représentants. Parmi les activités réalisées à cet effet, il a mentionné, le travail de sensibilisation et la collecte des moyens nécessaires pour préparer ces élections, la mise en place des lois et du Code électoral, la mise en place des règles à suivre que ce soit les partis politiques, la coalition, les candidats indépendants et les représentants de l’administration pendant les élections. Il a ajouté que des réunions, toutes les parties prenantes, ont été organisées dans le but de voir comment préparer de bonnes élections. Le ministre Barandagiye met en garde tous les partis politiques, la coalition et les candidats indépendants, principalement le parti CNL que des décisions seront prises conformément à la loi à l’égard de celui ou celle qui ne respecte pas la loi et le Code électoral tels que ces derniers eux-mêmes l’ont approuvé. Dans son allocution, M. Barandagiye a signalé certaines violations de la loi et du Code électoral commis par le parti CNL dans certaines provinces du pays et qui sont liées aux propos injurieux, mensongers et appelant à la violence pendant la campagne et cela par le président de ce parti. Il a également cité d’autres forfaits commis par certains membres de ce parti, comme la provocation, les lésions corporelles volontaires ou enlèvements perpétrées contre ceux du parti CNDD-FDD. Le ministre Barandagiye a appelé les leaders des partis politiques, des coalitions et des candidats indépendants de revisiter le Code électoral chaque fois avant de se lancer dans la campagne afin d’éviter d’aller contre la loi et le Code électoral. Il a également demandé à ceux qui sont dans la campagne de signaler à temps ce qui ne va pas dans leurs travaux, et aux instances judiciaires, que les coupables soient jugés directement et équitablement.


Julien Nzambimana

Ouvrir