Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE BUYENZI> Caniveaux bouchés

Dans la municipalité de Bujumbura, des caniveaux ont été creusés pour faciliter l’écoulement des eaux de ruissellement et celles en provenance des ménages. Mais dans certains endroits, ces caniveaux ont été bouchés par des déchets en provenance des ménagers. Ce qui empêche l’eau de continuer à couler. Cela fait que l’eau mêlée de la boue et du sable se déverse  dans la route et  la rend très mauvaise et impraticable. buyenzi


En zone Buyenzi de la commune Mukaza dans la municipalité de Bujumbura, certains caniveaux destinés à orienter les eaux de ruissellement et celles en provenance des ménagers sont bouchés. Dans ces caniveaux, on y trouve des déchets de plusieurs sortes y compris les bouteilles en plastique et les sachets. Ces déchets, une fois jetés dans les caniveaux, constituent des bouchons non biodégradables qui empêchent l’eau de continuer à couler. La rédaction du journal    « Le Renouveau » l’a constaté le jeudi 30 avril lorsqu’elle faisait un tour dans cette circonscription. Sur l’avenue de la Santé, précisément à la 11 e avenue, un caniveau qui était destiné à orienter les eaux de ruissellement et celles en provenance des ménagers proches a été bouché par des déchets de différentes sortes. Cela fait que les eaux mêlées de la boue et du sable  se déversent dans la route, ce qui la rendent très mauvaise  et  impraticable.  Ce qui est plus étonnant est que ces déchets y sont jetés par la population environnante et elle ne se soucie pas du danger que cela représente. Si ces caniveaux ne sont pas entretenus régulièrement, ils dégagent de temps en temps une mauvaise odeur. Ces eaux stagnantes sont également dangereuses puisqu’elles contiennent des microbes et facilitent la prolifération des moustiques. Ce qui fait que la population environnante est en danger puisqu’elle peut attraper les maladies des mains sales sans oublier également le paludisme.  Pour les ménages qui habitent tout près de ces caniveaux, ils doivent faire la propreté régulièrement pour éviter tous ces problèmes. Ceux qui se sont exprimés sur le sujet demandent l’implication des administratifs à la base afin de rendre les caniveaux  propres et accessibles.

Emelyne Iradukunda

Ouvrir