Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

1 er Mai 2020> Célébration de la journée internationale du travail et des travailleurs en province de Ngozi

Les cérémonies marquant la célébration de la journée internationale du travail et des travailleurs se sont déroulées au Stade Muremera situé au chef-lieu de la province de Ngozi. Elles ont été rehaussées par la présence du président de la République Pierre Nkurunziza, en compagnie de son épouse, ainsi que d’autres hautes personnalités du pays. Cette journée a été célébrée sous le thème : « Participons aux élections tout en nous attelant aux travaux de développement de notre pays etnkurunziza de nos foyers ».


L’ouverture de cette journée a été marquée par un long défilé des fonctionnaires des secteurs public et privé, des membres de différentes associations et coopératives, des transporteurs des biens et des personnes, etc.Dans son discours de circonstance, le président de la République Pierre Nkurunziza a d’abord remercié le Seigneur pour la célébration de cette journée dans notre pays alors qu’ailleurs, les travailleurs n’ont pas eu cette opportunité à cause de la pandémie du coronavirus.


Voter les meilleurs projets pour développer le pays

ivyamwa

Concernant le thème de cette journée, le chef de l’Etat a indiqué que les Burundais doivent se préparer aux élections et le déroulement de ces dernières doit se faire dans la paix et la tranquillité. Il a remercié le peuple burundais pour sa contribution aux  élections sans attendre l’aide venant de l’extérieur, et pour l’avoir soutenu durant l’exercice de ses fonctions. C’est ainsi que M. Nkurunziza a invité le peuple burundais à manifester également son soutien envers son successeur.« Elles nous permettent d’élire les meilleurs projets qui vont contribuer au développement du pays. Ces élections nous appartiennent, c’est pour cette raison que nous devons y répondre massivement tout en  nous attelant à nos activités quotidiennes pour accroître la production». Nous arrivons à une étape satisfaisante et renforçons le travail, le développement familial car ce dernier est la base du développement du pays, a-t-il poursuivi. Il n’a pas manqué de faire un clin d’œil à ceux qui affichent un mauvais comportement pendant cette campagne électorale. Ils seront traduits en justice et punis conformément à la loi. Aussi, chaque Burundais est invité à veiller de près sur la caisse de l’Etat pendant cette période car il y a ceux qui en profitent pour voler de l’argent.


Le gouvernement est à l’œuvre pour les préoccupations des travailleurs

Pour certaines doléances évoquées par le syndicat des travailleurs, Pierre Nkurunziza les a tranquillisés tout en précisant que le gouvernement s’y penche actuellement.Pour d’autres, il est à l’œuvre pour les achever. Pour d’autres encore, les politiciens les étudient pendant cette campagne électorale. Il a saisi  l’occasion pour féliciter les travailleurs pour la diminution des grèves répétitives qui s’observaient dans le temps, et de l’avoir soutenu dans l’accomplissement de sa tâche.Le représentant de la Cosybu a remercié le chef de l’Etat pour l’effort fourni dans la mise en place du dialogue social. Ainsi, il a demandé à son successeur de lui emboîter le pas en privilégiant toujours le dialogue. En cette période de la pandémie du coronavirus, le représentant des travailleurs a souhaité que le matériel utilisé dans la lutte contre cette pandémie soit distribué gratuitement,et a félicité le personnel de la santé pour le travail accompli.Il a soulevé  les principaux problèmes comme le respect de la convention 87 sur la liberté syndicale et la protection des syndicats ; le  droit d’organisation et de négociation politique ; la politique salariale ; la protection de l’environnement. Aussi, des litiges s’observent au sein de certaines entreprises où les responsables des syndicats licenciés ne sont pas encore rétablis dans leurs droits.Quant au représentant des employeurs du Burundi, il a affiché un sentiment de satisfaction pour le travail accompli dans ce secteur du travail. Il a signalé les problèmes majeurs rencontrés par le secteur privé. Il s’agit du manque d’énergie, de devises, de la construction d’infrastructures publiques, du non respect de la loi sur les incompatibilités.Le président de la République Pierre Nkurunziza a enfin remercié ceux qui ce sont distingués dans leur travail. Ils proviennent de différents secteurs, et chacun a reçu une enveloppe d’un million de francs burundais et un certificat de mérite. 

    Yvette  Irambona

Ouvrir