Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial>

A la veille d’un événement aussi important que celui concernant la célébration, le 1er mai de chaque année, de la Journée internationale du travail et des travailleurs, il est de tradition que le président de la République Pierre Nkurunziza s’adresse au peuple burundais à travers un message. Il en a été ainsi à la veille de cette Journée annuellement dédiée au travail et aux travailleurs, célébrée vendredi dernier, dans tout le pays sous le thème : « Répondons aux prochaines élections tout en nous attelant aux travaux de développement pour le bien de notre pays et celui de nos ménages ». Dans son message à la Nation, le chef de l’Etat a bien développé le thème en question qui n’est pas seulement celui de la Journée du 1er mai 2020, mais également celui de tout le mois de mai qui vient de commencer. Le président de la République Pierre Nkurunziza a fait mention de ce qui a été positivement et efficacement accompli en direction du monde du travail de 2005 à ce jour, de ce qui va être fait dans le même sens pour notamment lutter contre le chômage et mieux préparer l’avenir des travailleurs, avant de prodiguer de sages et riches conseils aux fils et filles d’une même Nation, en Bon père de famille qui est celle de la famille burundaise. Il ne s’agira pas, dans le présent éditorial, du contenu du message présidentiel, les médias ayant déjà bien rempli leur devoir. Qu’il nous plaise plutôt de nous occuper du thème se rapportant aux prochaines élections sereinement attendues par le peuple burundais et aux travaux de développement.

Point n’est besoin de noter que la paix et la sécurité sont une réalité tangible sur toute l’étendue du territoire national, grâce à la victoire du parti CNDD-FDD aux élections démocratiques pluralistes de 2005. Nous ne nous lasserons jamais de dire et de redire que c’est le parti CNDD-FDD  qui a ramené la paix, la sécurité et la démocratie dans notre pays, après la longue, douloureuse et coûteuse crise sociopolitique de 1993 dont personne ne pouvait se hasarder à prévoir l’issue. Les progrès déjà enregistrés dans la consolidation de la paix et de la sécurité nous permettent d’avancer d’un pas sûr et rassurant vers les élections démocratiques pluralistes dont celles concernant le président de la République, les députés et les conseillers communaux sont déjà à notre portée.

Il s’agira d’une autre étape décisive et historique, celle du renforcement de la vie démocratique dans notre pays. C’est, essentiellement, pour cette raison que le président de la République Pierre Nkurunziza nous invite, dans son message, à y répondre le moment venu. Quel citoyen burundais oserait s’y dérober, sachant que la démocratie ouvre toutes grandes les portes du développement ? La démocratie et le développement étant intimement liés comme les deux faces d’une même médaille, préparons-nous aux élections en ne laissant pas de côté les travaux de développement dont le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza est le principal artisan depuis qu’il préside aux destinées de la Nation burundaise. Les efforts d’augmenter la production dans les divers secteurs de la vie économique du pays doivent aller de pair avec notre détermination à consolider la démocratie aux élections pluralistes en vue. L’effort du développement doit être celui de tous les Burundais, c’est-à-dire les fonctionnaires de l’Etat, les agents des entreprises publiques et privées, les travailleurs de la terre et les éleveurs.Nous appuyant sur ce qui a été déjà accompli dans divers domaines de 2005 à ce jour, c’est avec optimisme que nous pouvons envisager l’avenir. A nous tous d’apporter le soin voulu à la sauvegarde des acquis déjà obtenus dans les différents secteurs de la vie nationale.

Louis Kamwenubusa

Ouvrir