Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COVID-19> Visite de certains endroits par le ministre en charge de la santé

Le ministre burundais en charge de la santé, Dr Thaddée Ndikumana, a effectué, le vendredi 27 mars 2020, une visite à certains endroits de la municipalité de Bujumbura pour démentir avec des preuves à l’appui, les fausses informations diffusées par les gens mal intentionnés dont leur objectif est de salir le Burundi. Il a réaffirmé qu’effectivement, le Burundi dispose des équipements de laboratoire et des réactifs en suffisance.covidcovid1

Ces derniers jours, surtout avec l’apparition du Covid-19, le Burundi  a été la cible de certains médias de la haine qui déversent quotidiennement et inlassablement sur le Burundi des informations erronées. C’est dans ce cadre que le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida s’est rendu à l’Institut national de santé publique (INSP), où se trouve un laboratoire national de référence et à la Clinique prince Louis Rwagasore où seront admis les malades du Covid-19, pour montrer la réalité des faits.S’adressant à la presse, le ministre Thaddée Ndikumana a affirmé que le Burundi dispose des équipements de laboratoire qualifiés par l’Organisation mondiale de la santé,  qui peuvent libérer des résultats acceptés. « Au laboratoire de référence se trouvant à l’INSP, nous avons six machines PCR fonctionnelles. Deux d’entre elles fournies par le gouvernement du Burundi  ont la capacité de diagnostiquer 96 cas chacune d’un seul coup. Les quatre qui restent,  fournies par le gouvernement chinois sont capables de diagnostiquer 34 cas chacune en une seule fois », a-t-il expliqué. Le ministre de la Santé publique a remercié vivement le gouvernement chinois qui a accordé aux Burundais ces quatre machines. Il a également remercié le milliardaire chinois Jacques Ma pour un don qu’il a offert aux pays africains y compris le Burundi. « Ce don est composé de kits de protection et de kit médical. Ce kit du Burundi se trouve actuellement à la Camebu »,a-t-il signifié. Il a également indiqué que ce dernier sera réparti en fonction des besoins au niveau des hôpitaux de district qui, fort heureusement, disposent d’autres équipements qui avaient été achetés lorsqu’on faisait la prévention contre le virus Ebola.

Il n’y a pas de crainte en ce qui concerne le diagnostic

Le ministre Thaddée Ndikumana dit que le Burundi s’est organisé en fonction de ses moyens pour la prise en charge des malades du Covid-19 une fois que surviendrait un cas testé positif. « Nous avons libéré un appartement au niveau de la Clinique prince Louis Rwagasore, mais aussi, nous avons huit chambres à l’Hopital militaire de Kamenge qui sont bien équipées pour l’accueil des patients de cette maladie »Dans ce cadre, le Burundi est en train de finaliser les travaux de l’Hôpital de Mudubugu destiné à accueillir plus de 100 patients de cette maladie. Comme indiqué, les travaux de construiction sont terminés et, à l’heure actuelle, le gouvernement du Burundi a fait une commande des équipements.Le ministre de la Santé publique a remercié, après la visite qu’il a effectuée au centre ville, la population burundaise de la façon dont elle applique les mesures d’hygiène même si des efforts restent encore à fournir.

Moïse Nkurunziza

Ouvrir