Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MUNICIPALITE DE BUJUMBURA> Don du secrétaire général du parti CNDD-FDD aux différents hôpitaux et à l’auspice Sainte Elisabeth

Le secrétaire général du parti CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye, en compagnie d’autres membres de ce parti de la municipalité de Bujumbura, a effectué, le vendredi 27 mars 2020, une descente dans différents hôpitaux de Bujumbura pour libérer les patients vulnérables en payant leurs factures d’hospitalisation. M. Ndayishimiye a aussi visité l’auspice Sainte Elisabeth qui prend en charge les personnes âgées vulnérables où il a donné une enveloppe pour appuyer les activités de cette structure. Au total, le montant octroyé s’élève à plus de treize millions de FBu.gestion

Le secrétaire général du parti CNDD-FDD a commencé sa visite à l’Hôpital roi Khaled où il a libéré six patients vulnérables en réglant leurs factures. M. Ndayishimiye a poursuivi sa visite successivement à l’Hôpital prince régent Charles où il a payé la facture de 5 patients vulnérables et à la clinique prince Louis Rwagasore où il a payé la facture d’un patient vulnérable hospitalisé. Il a terminé sa visite à l’auspice Sainte Elisabeth où il a octroyé une enveloppe pour soutenir ses activités. Le montant de ce don s’élève à plus de treize millions de Francs Burundais.Au terme de cette descente, le secrétaire général du parti CNDD-FDD a indiqué que cette activité de charité rentre dans le cadre de se rapprocher plus du Seigneur Dieu durant ce moment de carême. C’est une occasion de prier, de jeûner et aussi de s’entraider en faisant des actes de charité.  « C’est pour cela que les membres du parti CNDD-FDD ont pu rassembler ce qu’ils ont pour aider les déshérités et les personnes en difficulté. On a trouvé qu’il y a avait des malades qui ont été soignés mais qui n’ont pas de moyens financiers pour payer les services médicaux rendus. C’est pourquoi on a pris la décision en ce moment  d’appuyer ces gens en difficulté surtout en matière de santé. On avait rassemblé plus de 13 millions FBu pour aider à libérer les malades dans les hôpitaux et à la gestion sanitaire des personnes âgées.», a-t-il précisé.

M. Ndayishimiye a invité les personnes de bonne volonté à continuer dans la même voie

Le secrétaire général du parti CNDD-FDD a signalé qu’après avoir appris qu’il y a une congrégation des sœurs Bene Mukama qui s’occupe de la vie des personnes âgées, il a décidé de l’appuyer dans cette digne activité. « Nous le faisons en signe de sympathie et de solidarité avec ces personnes de bonne volonté qui ont accepté de supporter ce fardeau qui n’est pas facile à porter, pour les encourager et leur emboîter le pas dans leurs actes ». « Par ce geste, nous avons voulu appeler d’autres Burundais à avoir encore une fois un esprit d’humanité, de solidarité envers les personnes en difficulté », a fait savoir M. Ndayishimiye. Il a invité les personnes de bonne volonté à continuer dans la même voie. Pour les membres du parti CNDD-FDD, a-t-il poursuivi, ils vont continuer à contribuer pour aider les personnes en difficultés même en matière d’alimentation, d’habillement, etc. Il a profité de cette occasion pour encourager ces personnes de bonne volonté dont les sœurs Bene Mukama. Les bénéficiaires, quant à eux,  ont adressé leurs sincères remerciements au secrétaire général du parti CNDD-FDD pour ce geste charitable. 


Ezechiel Misigaro

Ouvrir