Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Presidence de la Republique > Ouverture solennelle de l’année académique à l’Iscam 2019-2020

Le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, a procédé, le vendredi 27 mars 2020, à l’ouverture solennelle de l’année académique  2019-2020 à l’Institut supérieur des cadres militaires (Iscam).  Cela a  été aussi l’occasion d’incorporer définitivement  la 46e promotion ; de suivre la passation de témoin entre la 46e et la 47e promotion; de remettre les diplômes aux lauréats des 44e et 45e promotions et de suivre leur prestation de serment ainsi que celle des 17e et 18e promotions des lauréats qui ont suivi la session de recyclage des officiers à l’étranger (SRO).  Tous les intervenants se sont réjouis des résultats de l’année académique écoulée.presidence


Dans son discours, le président de la République, Pierre Nkurunziza, a souhaité que l’ouverture solennelle de l’année académique ne soit pas  seulement une occasion de lancer les activités académiques, mais aussi de faire une auto-évaluation et faire un regard rétrospectif pour voir ce qui n’ a pas bien marché afin de prendre des mesures pour bien réussir les activités de l’année suivante. Il a ainsi remercié les responsables de l’Iscam et les professeurs pour les résultats de cette année écoulée. Selon le président de la République, le fait que l’Iscam du Burundi a été placé parmi les premières institutions d’enseignement supérieur militaires dans la région de l’Afrique de l’est n’est pas un hasard. C’est plutôt grâce à la qualité de l’enseignement qui y est dispensé. Il n’a pas manqué de rappeler que cet événement coïncide avec la clôture de la semaine de l’Iscam. Laquelle semaine a été marquée par beaucoup de riches enseignements qui, selon le chef de l’Etat, seront très bénéfiques pour ceux qui en ont bénéficié. Il les a ainsi invités à garder à cœur ces enseignements car, a-t-il ajouté, ils leur seront très importants dans l’accomplissement de leurs missions, notamment celle de protéger le pays et de lutter contre les ennemis du pays. 

Suivre les conseils des supérieurs

S’adressant aux jeunes lauréats qui venaient d’avoir des diplômes, le président de la République les a félicités pour le pas franchi tout en les invitant à garder à cœur le contenu des formations qu’ils ont reçus. Il leur a souhaité pleins succès dans les fonctions qui leur seront confiées dans les jours à venir. Il a également félicité les lauréats qui ont suivi la formation à l’étranger. Pour tous ceux qui ont été diplômés, le chef de l’Etat leur a demandé d’obéir toujours à leurs supérieurs en suivant et en mettant en application leurs conseils tout en se rappelant aussi et toujours le contenu de leur   serment.  Pour ceux qui ont été définitivement incorporés dans l’armée, le chef de l’Etat les a félicités pour avoir été choisis parmi beaucoup d’autres qui avaient souhaité entrer à l’Iscam. Il les a invités à démontrer leur dévouement dans le suivi de la formation académique. Le chef de l’Etat a terminé son discours en conseillant les futurs cadres militaires et ceux qui ont reçu les diplômes, de toujours obéir à leurs supérieurs et de suivre leurs conseils. En cas de besoin, il a recomandé de ne pas hésiter de leur demander des conseils. Il leur a également demmandé d’être toujours des vaillants. Comme les Burundais sont à l’approche des élections de 2020, le président de la République a recommandé aux militaires d’éviter d’être manipulés par les hommes politiques. Il leur a également demandé de marcher dans les directives de la culture burundaise qui ont toujours caractérisé nos ancêtres ; de garder à cœur leurs serments ; d’implorer toujours Dieu car, a-t-il ajouté, comme il n’a pas lâché nos ancêtres, il ne les lâchera pas non plus, etc.

 

presidence1presidence2


Le grands succès au cours de l’année écoulée 

Tout comme le ministre en charge de la défense nationale, Emmanuel Ntahomvukiye, le commandant de l’Iscam, le général de brigade Gaspard Baratuza, s’est réjoui des résultats de l’année académique car, a-t-il indiqué, les résultats sont à cent pour cent. Il s’est réjoui également des enseignements dispensés au cours de la semaine de l’Iscam qui, pour le commandant de cet institut, seront très bénéfiques pour les forces de défense dans l’accomplissement de leur mission. Parlant de l’objectif de l’Iscam, le général de brigade Gaspard Baratuza a indiqué que l’institution s’est engagée à former des lauréats qui sont capables de diriger leurs subalternes dans les bons et mauvais moments. Il a ainsi indiqué que depuis son existence, l’Iscam a déjà formé plus de deux mille officiers. Il n’a pas manqué de signaler que cette institution est constituée de deux volets. Le volet des sciences de l’ingénieur qui est subdivisé en génie civil et environnemental et les technologies de l’information (Tic) ainsi que le volet des sciences économiques et gestion subdivisé en gestion et en économie rurale.En guise de remerciement pour ses réalisations, le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants a, au nom du corps de la défense nationale, remis au chef de l’Etat quatre vaches.


Astere  Nduwamungu

Ouvrir