Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

LAVAGE DES MAINS> Négligence sur les lieux publics

Suite à la négligence de lavage adéquat des mains par certaines personnes sur les lieux publics, une intensification de la sensibilisation y relative est nécessaire en vue de la prévention des maladies liées au manque d’hygiène en général et de la maladie à Coronavirus (Covid-19) en particulier.lavage

La rédaction du journal « Le Renouveau » a visité différents endroits de la municipalité de Bujumbura où se rencontre un grand public pour se rendre compte de la situation du lavage des mains par la population. Certaines gens répondent à l’appel de se laver adéquatement les mains, d’autres font semblant de se laver en le faisant négligemment et d’autres encore se cachent pour échapper à cette pratique. Dans les parkings de la capitale Bujumbura au centre ville, les dispositifs de lavage des mains ont été mis en place. Les comportements des passagers divergent eu égard à cette mesure simple, barrière essentielle à la prévention du Coronavirus (Covid-19). Une catégorie de gens prend du sérieux cette pratique en prenant du temps pour se laver correctement. Une autre catégorie de personnes se lave négligemment en brandissant les mains en dessous du robinet ouvert pour se précipiter à monter dans les bus. Et enfin, peu de personnes cherchent à échapper le lavage des mains avec la tendance de monter directement dans les  bus. Heureusement, les rabatteurs et les chauffeurs sont là pour obliger ces personnes à se laver. Cette première catégorie qui se soucie du lavage correct des mains se lamente du manque de savons suffisants pour un lavage adéquat. Les responsables tardent à rendre disponible un autre savon quand le premier s’épuise. « Hier, je suis passé me laver quand il ne restait qu’une miette de savon et j’ai réclamé qu’on amène un autre mais en vain. Voilà maintenant, ce scénario se répète », s’est indigné un des passagers. Au marché Bujumbura city market communément dit marché Chez Sion, la situation était similaire. Il convient de signaler que la réticence à la pratique de lavage des mains s’observe dans certains quartiers populaires. En zone urbaine de Buyenzi, certains clients qui fréquentent les restaurants ne se soucient pas de se laver les mains avant d’y entrer, surtout  quand ils ne vont pas commander de la pâte. En plus de cela, certaines gens gardent l’ancienne habitude de se saluer en se serrant les mains, ce qui est à éviter.Il est impératif au gouvernement en général et à tout citoyen  en particulier qui l’a compris, d’intensifier la sensibilisation sur les mesures prises par le ministère en charge de la santé publique  sans laisser derrière le lavage correct des mains. 

EZECHIEL MISIGARO

Ouvrir