Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE DE LA COMMUNICATIOn ET DES MEDIAS> Atelier de renforcement des capacités des journalistes

Avant la clôture de l’atelier de formation sur le renforcement des capacités des journalistes pour la couverture médiatique des élections de 2020 organisé du 23 au 24 mars par le ministère de la Communication et des médias dans  la province de Mwaro, les journalistes ont émis des recommandations aux professionnels des medias sur l’attitude à adopter  pour la bonne couverture.atelier

Après les échanges à propos de l’attitude à adopter par les journalistes pour leur contribution au bon déroulement des élections de 2020, certains conseils pressants ont été évoqués. Les journalistes se sont engagés à maintenir l’impartialité pendant la période électorale. Conformément  au code d’éthique et de déontologie de la presse, les journalistes ont décidé de s’aligner du côté de la vérité, de respecter la loi qui régit  le métier  et d’éviter de tomber dans les pièges des politiciens. Pour y parvenir, ils ont pris l’initiative de lire la loi régissant les élections au Burundi. Ils se sont engagés à respecter  les consignes qui seront données par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et à respecter les principes de la synergie des médias. Tout en évitant la manipulation des partis politiques ou des indépendants en lice électorale, les journalistes ayant bénéficié de cette formation se sont engagés à créer une atmosphère d’entente et d’équité avec les concurrents. Ils ont constaté que tout signe  ou comportement ayant tendance à identifier l’appartenance politique du journaliste doit être évité. Toujours dans le but de contribuer au bon déroulement des élections, les journalistes ont reconnu leur part dans la sensibilisation de la population en ce qui concerne le déroulement des élections. Dans l’objectif de veiller à la sécurité de la santé, les journalistes ont décidé de prendre toute disposition nécessaire tenant compte du besoin quotidien et de  la santé. Comme la communication téléphonique est l’un des moyens indispensables pour partager l’information, les journalistes devraient se munir d’un appareil téléphonique dont l’autonomie de la batterie résiste le plus longtemps possible. Ils se sont aussi engagés à veiller à la sécurité des matériels de travail qui leur seront fournis.

FIACRE NIMBONA

Ouvrir