Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Journee mondiale de l’eau> Point de presse sur sa célébration

Le ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage a organisé, le mercredi 25 mars 2020, un café de presse dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’eau. Cette Journée va être célébrée le jeudi 26 mars 2020 dans la municipalité de Bujumbura sous le thème « L’eau et le changement climatique ».eau1

Dans son discours de circonstance, Jérémie Nkinahatemba, directeur général de l’Environnement, des ressources en eau et assainissement au ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage a fait savoir que ce café de presse à l’endroit des journalistes et des acteurs clés a été organisé dans le but de parler et de montrer l’importance et le lien entre l’eau et le changement climatique. M. Nkinahatemba a indiqué que cette journée va être célébrée dans la municipalité de Bujumbura par le nettoyage du littoral du lac Tanganyika et l’enlèvement de la jacinthe d’eau sur le site « Cap town beach ».  Plusieurs activités ont été organisées durant  toute la Semaine dédiée à l’eau. Le lancement de ladite Semaine a eu lieu le 19 mars 2020 en commune Mugamba de la province de Bururi par la mise en place des périmètres de protection de la source Karinzi par la  plantation des banana grace, caleandra ainsi que la mise en place des fossés antiérosifs.M. Nkinahatemba a également indiqué que les activités ont continué le 21 mars en province de Cibitoke où on a planté des plants de bambou sur les rives de la rivière Rusizi. A Rumonge, on a animé une mission de sensibilisation du public pour montrer le lien entre l’eau et le changement climatique ainsi que l’importance de la gestion durable de la ressource d’eau.M. Nkinahatemba a demandé à toute la population burundaise de s’impliquer massivement dans la protection de l’environnement par la mise en place des fossés antiérosifs par la plantation des arbres et des herbes fixatrices du sol et faire leur entretien, faire le curage des caniveaux dans les villes afin de s’adapter aux effets du changement climatique.

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir