Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

LECTURE> Son importance dans les écoles

La lecture est considérée comme une aide précieuse pour apprendre, s’exprimer et penser. Les livres permettent de forger l’esprit critique par la confrontation entre les idées nouvelles ou les idéologies. Actuellement, les élèves ne lisent pas comme dans le temps, suite aux progrès technologiques comme l’usage des machines portables, etc. Le directeur du Lycée Notre Dame de Rohero, Pierre Joseph Nsabimana, a parlé sur l’importance de la lecture pour les élèves  dans  un entretien qu’il a fait avec le journal Le Renouveau le mercredi 18 mars 2020.livre

Avec l’invention des machines portables et la multiplication des téléphones mobiles, le degré de la lecture dans les écoles a généralement diminué. A  propos de cela, le directeur du Lycée Notre Dame de Rohero, Pierre Joseph Nsabimana, a dit que  dès fois, les élèves se perdent à la lecture des messages qui se trouvent  dans leurs  téléphones. Dans ce cas, il  faut absolument un encadrement serré que ça soit de la part de l’école ou des parents. Pour éveiller l’esprit de la lecture, M. Nsabimana a dit  que le lycée dont il est responsable a fait tout pour aider les apprenants à visiter des bibliothèques environnantes. « Nous esseyons à abonner nos apprenants à l’institut français du Burundi pour faire la lecture et pour bénéficier d’autres services rendus par cet institut », a-t-il déclaré M. Nsabimana.  Il  a  également indiqué que dans le temps, les élèves écrivaient des lettres à leurs amis ou à leurs correspondants, ce qui  leurs permet à développer l’expression écrite et même orale. La lecture permet aussi aux apprenants de se cultiver quotidiennement.  Il a dit que si un apprenant maitrise bien la langue française par exemple, ça peut lui permettre de devenir un grand personnage. M. Nsabimana a encore précisé que  quand l’élève a bien lu, cette lecture devient un outil de communication et l’apprentissage dans la matière est plus facile pour lui. Dans le cas contraire, l’élève aura des difficultés d’apprentissage parce que tous les cours s’apprennent presque dans une même langue.En ce qui concerne l’équipement de la bibliothèque, le directeur du lycée notre dame a dit qu’elle n’est pas tellement riche mais que le lycée fait tout pour que les élèves puissent lire. Il a terminé en précisant  que la lecture est un éveil de l’âme et du cœur. Elle apporte une inspiration nouvelle, une interprétation nouvelle du monde. La lecture permet de faire travailler notre mémoire. « Un livre est un ami qui vous parle dans le silence », a dit M. Nsabimana.

Emelyne Gahimbare (stagiaire)

Ouvrir