Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CEA> Atelier de sensibilisation et d’échange d’informations

En vue de suivre le programme de campagne de chaque année, de sensibilisation et d’échange d’informations à l’endroit de toutes les parties prenantes, le ministère à la présidence chargé des Affaires de la Communauté est africaine a organisé un atelier. C’était dans le but de les mettre au courant et leur demander de s’impliquer davantage dans l’accélération du processus d’intégration du Burundi au sein de la Communauté. C’était le mardi 24 mars 2020 à Bujumbura.formation

Ces campagnes ont pour objectif principal de permettre à tous les citoyens burundais de s’imprégner et de s’approprier les projets et programmes de la Communauté est africaine. Cela aidera le Burundi à en tirer profit suivant les étapes d’intégration. Le but d’inviter les médias, dit Jean Rigi, secrétaire permanent dudit ministère, c’est pour les informer afin qu’ils puissent être en mesure  d’informer et d’éduquer la population en portant loin leurs voix et plumes dans ce processus. Cet atelier leur permettra d’avoir un bagage sur des informations bien vérifiées et à temps en rapport avec l’intégration du Burundi au sein de la CEA.  Il a demandé aux journalistes d’augmenter les programmes et émissions en rapport avec cette intégration. Le rôle des journalistes est donc de porter le micro à la population à la base pour l’aider à comprendre cette intégration. Cela s’est manifesté lors des enquêtes qui ont été faites au sein de la population en rapport avec la mise en place d’une Constitution commune à la Communauté.  Selon M. Rigi, l’intégration couvre diverses domaines comme la santé, le social, l’économie, le sport, la culture, l’agriculture, l’environnement, etc. Il a recommandé aux professionnels des médias et aux journalistes présents de veiller à connaitre les étapes de cette intégration, les défis et les solutions. « Les journalistes du Burundi et des autres pays de la Communauté doivent travailler ensemble dans la promotion de cette intégration. Pour cela, il faut qu’ils s’imprègnent des informations non biaisées auprès des responsables habilités », a-t-il précisé. Le présentateur Jean-Pierre Bacanamwo a fait le point sur l’intégration qui doit passer par l’Union douanière, l’Union monétaire et le Marché commun. A tous les défis relevés, le présentateur a dit que  les instances chargées des divers domaines de la CEA, que ce soit les ministres ou les parlementaires, doivent veiller à ce que les étapes d’intégration se fassent en même temps dans tous les pays de la Communauté. 

Blandine Niyongere

Ouvrir