Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

municipalite de bujumbura> Les mesures de prévention contre le coronavirus

On est en pleine crise du Coronavirus. Des mesures sont prises pour se prévenir contre cette pandémie. Au centre ville où sont implantés des bureaux et des magasins, le dispositif de lavage des mains au savon est installé à presque tous les endroits fréquentés par beaucoup de gens. Ce qui n’est pas le cas dans les quartiers périphériques,  que ce soit devant les boutiques, les magasins, les cabarets ou les restaurants se trouvant dans ces quartiers.resto11

Que ce soit à Kinama ou à Kamenge, les mesures de prévention du coronavirus semblent ne pas être très respectées. Certains se demandent si cela ne serait pas un manque de sensibilisation. Mais la plupart de gens qui fréquentent les marchés, les restaurants, les églises et les cabarets se rendent aussi en ville et peuvent constater le changement qui s’opère. Pourtant ils font la sourde oreille. Pour certains, on dirait que  ces mesures ne concernent que ceux travaillant dans des bureaux au cente-ville. Dans les quartiers, les boutiquiers servent les gens de mains en mains. Il n’y a pas de dispositifs de lavage des mains. Les enfants achètent des denrées alimentaires et les consomment sur place sans qu’il ait lavage des mains. Cela est le même cas pour certains restaurants qui servent de la nourriture sans qu’il ait lavage des mains. A la question de savoir pourquoi certains ne respectent pas les mesures d’hygiène prises par le ministère de la Santé et de la lutte contre le sida, les habitants de ces localités disent que ce sont des habitudes difficiles à éradiquer directement en un clin d’œil. « On avait l’habitude de se saluer à chaque fois que l’on se rencontre. Aujourd’hui il faut que cela change dans les habitudes des gens », disent-ils. Le plus rassurant est que dans certains endroits où sont rassemblés beaucoup de personnes, tout le monde se lave les mains avant d’entrer et les échanges de poignées de mains sont interdits. C’est le cas de l’église catholique dans ses diverses paroisses et succursales.  Les chrétiens se lavent les mains avant d’entrer à l’église et à la sortie. En plus, au moment où il faut échanger un signe de paix, le prêtre recommande aux chrétiens de se retenir et de se le souhaiter dans le cœur. L’administration à la base, les confessions religieuses, etc., tous s’investissent ces jours-ci pour la sensibilisation des populations de leur ressort. Quoi qu’il en soit, il faut une sensibilisation poussée vers les quartiers périphériques pour que les mesures de prévention soient une réalité.

 Blandine Niyongere

 

Ouvrir