Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

RNJ+> Sa contribution dans la lutte contre les nouvelles infections

Dans le but d’éradiquer le sida à l’horizon de 2030 ; le Réseau national des jeunes vivant avec le VIH/ sida (RNJ+) reste déterminée dans la lutte contre les nouvelles infections. Dans un entretien que la directrice exécutive du RNJ+, Audrey Inarukundo a accordé à la presse le jeudi 19 mars 2020, elle a indiqué que ce réseau s’occupe particulièrement des jeunes  et qu’il contribue dans la baisse de la charge virale surtout chez les jeunes.infections

C’est après que ce centre venait de lancer un site de traitement antirétroviral que Mme Inarukundo a indiqué que ledit centre se réfère sur les objectifs mondiaux. « Le centre va contribuer beaucoup plus parce que cette fois-ci nous aurons à encadrer des jeunes ». Elle admet que la communication par les paires est facile et cela va contribuer dans la baisse de la contamination. « Nous disons que nous ne voulons pas avoir d’autres infections ».Elle ne doute pas heureusement de l’aboutissement de cette initiative d’empêcher les nouvelles infections. « Avec le traitement, nous aurons à organiser des nouvelles séances pour renforcer les connaissances de ceux qui sont déjà sous traitement afin qu’ils ne puissent contaminer les autres ». Elle a souligné qu’aujourd’hui avec une charge virale indétectable le malade du sida ne peut pas contaminer les autres dépendamment de la manière dont il a bien pris le traitement.La directrice exécutive du RNJ+ regrette néanmoins que la charge virale reste toujours élevée chez les jeunes par rapport aux adultes et que l’on observe par la suite beaucoup de decès. Pour ce fait, elle a demandé au gouvernement burundais d’appuyer ce centre pour qu’il puisse avoir une parcelle propre à lui afin de construire un centre où tous les services seront offerts convenablement. Elle a enfin demandé aux partenaires du RNJ+ d’appuyer beaucoup ce centre pour qu’il puisse atteindre les objectifs qu’il s’est fixés car, a-t-elle signifié, sans l’inclusion des jeunes, il est difficile d’éradiquer le VIH/sida à l’horizon de 2030. 

Moise Nkurunziza

Ouvrir