Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CFS> Remise officielle des certificats aux lauréats des futurs magistrats et officiers de police judiciaire militaire

Le Centre de formation et de sensibilisation(CFS) a procédé le vendredi 20 mars 2020, à la remise officielle des certificats aux lauréats de la formation accélérée des futurs magistrats et officiers de police judiciaire militaires.  Au total, trente- sept lauréats ont reçu les certificats.CFS

Le chef de la Force de défense nationale du Burundi (FDN), Général major, Prime Niyongabo  a fait savoir que cette formation a permis aux futurs magistrats et officiers de police judiciaire militaires, d’être initiés aux notions de droit en général, et aux techniques d’enquête judiciaire en particulier. Il a indiqué que ces lauréats viennent d’acquérir un bagage suffisant qui leur permettra de bien enquêter et d’instruire afin de rendre un jugement correct et cohérent. Cela pour permettre aussi à satisfaire la société en général, et tous les justiciables en particulier.  Le Général major Niyongabo a précisé qu’avec les acquis que ces lauréats venaient d’obtenir au cours de cette formation, il espère qu’il n’y aura pas de possibilité de condamner ni d’ innocents et acquitter les coupables.Le Général major Niyongabo a conseillé aux lauréats qu’ils doivent se comporter dignement en s’écartant de tout phénomène pouvant nuire la réputation de la Force de défense nationale du Burundi en général, et de la justice militaire en particulier. Il a précisé que la FDN est consciente que les activités de renforcement des capacités constituent un pilier très important pour la professionnalisation de ce corps en général, et de la magistrature militaire en particulier. C’est pour cette raison qu’il a souligné que  la Force de défense nationale du Burundi ne ménagera aucun effort pour soutenir toute action de renforcement des capacités.Pour le directeur du Centre de formation professionnelle de la justice, Edouard Minani, la formation professionnelle des acteurs judiciaires n’est pas une simple fonction. Il s’agit plutôt d’un véritable investissement basé sur la recherche et qui s’adapte aux changements socioé-conomiques, sociopolitiques et environnementaux.  C’est pourquoi le Centre de formation professionnelle de la justice reste disposé à appuyer la Force de défense nationale du Burundi dans le renforcement des capacités des magistrats et officiers de police judiciaire militaire. Il faut signaler que  parmi les trente-sept lauréats qui ont reçu les certificats, il y avait dix magistrats, dix officiers de police judiciaire militaire et dix- sept sous-officiers de police judiciaire militaire.

 Fides Ndereyimana

Ouvrir