Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Ceni> Réunion avec les partis politiques, la société civile et les confessions religieuses

La Ceni (Commission électorale nationale indépendante) a tenue le vendredi 20 mars 2020, une réunion à l’intention des partis politiques, de la société civile et des confessions religieuses pour discuter de l’observation électorale. Il s’agit de l’une des façons pour pouvoir conduire un bon processus selon le président de la Ceni.mand


Selon le président de la Ceni, Pierre Claver Kazihise, l’accréditation contribue à crédibiliser les élections et à ce que le déroulement des élections soit le meilleur possible. La Ceni a rappelé les dates de dépôt des dossiers aux intéressés pour pouvoir commencer à fabriquer les accréditations parce qu’il faut une autorisation. « La période fixée pour le dépôt de ce qui est demandé afin d’avoir  l’accréditation c’est du 23 au 27 mars 2020. Il s’agit de la carte nationale d’identité et de deux photos pour apprêter les badges et l’accréditation », a-t-il précisé.              

Dix-huit mandataires nationaux et cent dix-neuf mandataires communaux

A propos du nombre insuffisant de mandataires nationaux (10) et au niveau provincial (5)  proposés par la Ceni, la proposition des partis politiques a été que la Ceni puisse accréditer 18 mandataires nationaux dont 1 mandataire par province, et 119 mandataires communaux c’est-à-dire 1 mandataire par commune. A cet effet,         « nous nous sommes convenus avec l’ensemble du bureau pour dire que nous sommes d’accord avec ce qu’ils proposaient. Si les partis politiques voient que c’est mieux pour eux, nous ne voyons aucun inconvénient. Nous sommes d’accord avec cette approche et allons pouvoir accréditer le nombre d’observateurs qu’ils ont demandés », a-t-il poursuivi.Concernant les observateurs étrangers, M.Kazihise a indiqué que c’est la même chose. « Nous avons montré l’affiche d’accréditation que l’on va utiliser; ainsi, nous attendons ceux qui demandent à être accrédités et nous le ferons ».             

 De nouvelles cartes d’électeur vont être distribuées

Concernant l’inquiétude des représentants des partis politiques à propos du retard d’affichage de la liste des électeurs, le président de la Ceni a précisé que ce n’est pas de l’affichage en tant que tel, c’est plutôt le retour de l’affiche de la liste d’électeurs qui va venir ensemble avec les cartes d’électeur.  Cela va permettre de distribuer ces cartes d’électeur. « Il est bon que cette distribution ne se fasse pas trop longtemps avant les élections parce qu’il y a un risque que ces cartes s’égarent, se perdent et que par la suite, on revient dans la même situation. On a déjà promis qu’on va refaire de nouvelles cartes parce qu’il y a beaucoup de cartes qui ont été perdues. Il est important de jouer la prudence pour que les cartes d’électeur soient encore disponibles le jour des élections », a souligné le président de la Ceni.                                                                                                       

Yvette Irambona

Ouvrir