Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE MWARO> Renforcement des capacités des journalistes pour la couverture médiatique des

Le ministère de la Communication et des médias a organisé, du lundi 23 au mardi 24 mars 2020 en province de Mwaro, un atelier de renforcement des capacités des journalistes pour la couverture des élections de 2020.mwaro

Dans son discours d’ouverture des activités, Frédéric Nahimana, ministre de la Communication et des médias a fait savoir que le rôle des journalistes pendant la période électorale est très important. Ce sont eux les témoins en rapport avec le déroulement des élections. Si les élections se déroulent bien, les journalistes vont être félicités.Pendant la période préélectorale, M. Nahimana a demandé aux journalistes d’informer la population sur toutes les questions en rapport avec les élections, faire connaître les projets des candidats aux élections afin que la population le sache et puisse élire les candidats qui ont des projets qui lui sont favorables. Les journalistes sont aussi appelés à ne pas tromper la population. Ils doivent éviter les rumeurs, car ces dernières détruisent le pays. Toujours, pendant cette période préélectorale, les journalistes sont appelés à préparer les émissions afin de donner le temps d’antenne aux différents candidats aux élections, pour qu’ils puissent présenter leurs projets équitablement.Pendant la période électorale, M. Nahimana a également  demandé aux journalistes de bien couvrir les élections, tout en informant  la population sur toutes les étapes du déroulement des élections dès le début jusqu’à la fin. Les journalistes sont appelés à donner la parole à tous les candidats sans exception, mais en suivant le code de conduite du journaliste, en évitant les politiciens qui peuvent les manipuler.M. Nahimana a exhorté les journalistes  à bien suivre les candidats, même après les élections, afin de se rendre compte que les candidats qui n’auront pas gagné les élections auront accepté les résultats. Pour les candidats qui auront gagné les élections, les journalistes devront aller sur terrain, afin de voir si ces candidats auront mis en application ce qu’ils auront promis à la population.M. Nahimana a indiqué qu’après cette formation, les journalistes seront capables d’éviter les pièges de certains politiciens qui voudront les manipuler.   

Lucie Ngoyagoye 

Ouvrir