Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FONDATION LAB> Conférence annuelle inaugurale

En collaboration avec le ministère des Droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre, la fondation Lance d’Afrique Burundi (Lab) a tenu, le jeudi 19 mars 2020, à l’hotel Zion Beach, une conférence annuelle inaugurale au Burundi. Florence Nisabwe, représentante légale et directrice de la fondation Lab,  a signalé que cette dernière se concentre sur l’entrepreneuriat social et soutient la cause de l’autonomisation économique des femmes en Afrique et au-delà. social

Dans son discours d’ouverture, le ministre des Droits de la personne humaine,  des affaires sociales et du genre, Martin Nivyabandi, a invité les participants à proposer des pistes pouvant aider à créer une société plus économiquement productive et un modèle de développement plus inclusif. Se basant sur la dernière Journée internationale de la femme, le ministre Nivyabandi a  lancé un appel en faveur de la justice économique et des droits pour toutes et tous. « Nous voulons utiliser la technologie et l’innovation pour favoriser l’égalité des sexes et le leadership féministe, car les petites actions peuvent créer des impacts importants dans l’avènement de cette vision », a-t- il ajouté.Quant à  la représentante légale et directrice de la fondation Lab,  Florence Nisabwe, elle a dit qu’il s’agissait d’une occasion de dire au public que ladite fondation envisage de promouvoir l’autonomisation de la femme en général et la femme rurale en particulier. « Nous, les femmes, avons le potentiel de faire, mais, des fois, on l’ignore parce que nous n’avons pas de référence », a-t-elle dit. La population étant en grande majorité composée de femmes et surtout rurales, la représentante Nisabwe  a  fait savoir que  c’est pour cette raison que la fondation Lab a centré ses efforts  sur cette femme rurale pour favoriser la croissance économique. « Les femmes rurales étant à la base des activités génératrices de revenus, nous allons les soutenir et les orienter pour les aider à améliorer leurs façons de faire et ainsi  exercer des activités très rentables », a-t-elle ajouté.

Eric Sabumukama

Ouvrir