Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Ministere des Relations exterieures> Séance d’information à l’endroit des missions diplomatiques et consulaires ainsi que des ONG

Le ministère des Relations extérieures a tenu, le jeudi 19 mars 2020, conjointement avec le ministère de la Santé publique et de la lutte contre le sida, une séance d’information à l’endroit des chefs des missions diplomatiques et consulaires et des représentants des ONG accréditées au Burundi. Le but de cette rencontre était de les entretenir au sujet de la situation sanitaire et des mesures prises ou envisageables dans le contexte national et international actuel lié à l’épidémie de coronavirus.chinois

Le ministre des Relations extérieures, Ezechiel Nibigira, a indiqué qu’au Burundi, aucun cas de malade affecté de coronavirus n’a été enregistré. Cependant, des cas ont été enregistrés dans différents pays y compris les pays limitrophes du Burundi, d’où une vigilance est indispensable. A cet effet, « au Burundi, beaucoup de mesures ont été prises et vous ont été communiquées notamment celles liées à la propreté, la mise en quarantaine des passagers en provenance de certains pays, et d’autres mesures sont ou seront prises progressivement pour protéger les  Burundais et  les étrangers vivant dans notre pays ».       

   L’octroi des visas est momentanément

 suspenduLe ministre Nibigira leur a annoncé que, pour le moment, l’octroi des visas est suspendu jusqu’à nouvel ordre tout en apportant une précision que le Burundi ne ferme pas ses frontières, mais que c’est dans le souci de limiter la propagation du virus. Les Burundais en provenance des pays infectés seront mis en quarantaine.Quant au ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida, Thaddée Ndikumana, il a fait savoir qu’au Burundi, la situation se présente en deux phases. Des équipes sont déjà préparées pour faire face à des épidémies  pareilles. Des équipements sont déjà sur place et ont été achetés sur financement du gouvernement et des partenaires. Il a ainsi remercié la République populaire de Chine et les autres, comme les Etats-Unis. A travers un partenariat soudé, « nous avons des équipements suffisants pour faire face à un éventuel cas de coronavirus. Comme on le faisait pour contrer le virus Ebola, nous avons renforcé au niveau de l’aéroport et des points d’entrée essentiels notamment à Ruhwa, Gasenyi-Nemba et Kobero puisqu’il y a des visiteurs, des voyageurs qui n’atterrissent pas directement sur l’aéroport de Bujumbura, mais qui passent par le Rwanda et l’Ouganda en prenant des bus ».  « Nous comptons nous réunir avec nos partenaires techniques et financiers pour mettre à jour notre plan de riposte qui était déjà en place et qui à mon avis, doit être renforcé vis-à-vis de la méthode de prévention » , a informé le ministre Ndikumana.

  Yvette Irambona

 

Ouvrir