Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CORONA VIRUS> Vidéoconférence par l’ambassade de Chine au Burundi

L’Ambassade de la République populaire  de Chine au Burundi a convié les journalistes à une vidéoconférence qui rassemblait vingt-quatre pays africains, l’Union européenne et la Chine elle-même. C’était dans le but de mettre au courant l’opinion internationale en général et la coopération Chine-Afrique en particulier de la situation actuelle du covid-19. C’était le mercredi 18 mars 2020.corona 

 Les faits montrent que la situation est maitrisée en Chine. Mais il faut signaler quelques cas importés qui ne cessent d’être détectés positifs. C’est le cas des entrées en Chine des populations provenant des pays européens. Ce sont du moins les propos de l’ambassadeur Li Changlin, chef de mission diplomatique de la République populaire de Chine au Burundi.La Chine en tant qu’amie de l’Afrique, il lui faut être solidaire avec les pays africains afin de combattre ensemble cette épidémie. C’est pour cela que le président chinois Xi Jinping s’est investi pour que cette lutte soit une question communautaire. La Chine est disposée à offrir une assistance et à continuer ses relations diplomatiques avec les autres pays.C’est dans ce contexte qu’a été organisée cette vidéoconferénce entre les experts medico-chinois et les experts médico-européens pour l’échange des informations et surtout le partage des expertises. L’opération initiée par la Chine vise a aider les systèmes de santé à se prévenir contre le corona virus. M. Li, la situation s’est beaucoup améliorée en Chine. Par exemple dans la ville de Wuhan, là où a commencé le virus, on n’a enregistré qu’un seul cas. Cela date d’hier. Le défi à relever est celui de se préparer contre les risques importés.  Il faut donc militer pour une coopération internationale. La Chine a envoyé des missions médicales en Iran et en Italie et poursuivra ces missions dans d’autres pays». 

L’ambassadeur Li rassure : la situation est en train de s’améliorer

Dans l’ensemble, la situation s’est beaucoup améliorée et la Chine est tout près de la victoire malgré ces cas importés. Quant à la question de savoir quelles sont les stratégies à mettre en place pour maitriser aussi ces cas importés, Li Changlin dit qu’il faut renforcer le contrôle au niveau de l’aéroport. On a aussi prévu des sites de quarantaine pour limiter les contaminations. La Chine serait-elle prête à couvrir les dépenses des sites de quarantaine? Pour défier le poids de ce virus sur l’économie de la Chine, le diplomate chinois indique que les Chinois devront payer leurs frais liés aux soins leur prodigués s’il s’avère qu’ils sont porteurs de ce virus au retour en Chine.  Quant à ce qui est de l’organisation par rapport à la bataille déclarée contre le corona Virus, M . Li dit que tout dépend de la volonté des institutions et de tous ceux qui sont en charge de la santé. Il faut aussi redéployer beaucoup de ressources. Le dévouement de la population, une discipline et l’application des conseils donnés sont aussi nécessaires pour mener à bout cette lutte.

Blandine Niyongere

Ouvrir