Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Province de Muramvya> Clôture de la retraite organisée par le ministère de la Communication et des médias

La retraite organisée à l’intention des responsables des médias s’est clôturée le mardi 17 mars 2020. Le ministre en charge de la communication s’est dit satisfait du travail abattu par les participants car ils ont abouti à de très bons résultats. Il leur a demandé de mettre en application les acquis de ladite retraite pour que les prochaines élections se déroulent très bien au grand étonnement de tout le monde.retraite

La deuxième journée de la retraite organisée par le ministère de la Communication et des médias était consacrée aux travaux en groupes. Il était question d’analyser les forces, les faiblesses, les menaces ainsi que les opportunités en vue d’arrêter les stratégies pour que les élections de 2020 se déroulent très bien.Pour permettre de toucher tous les aspects de la couverture médiatique des élections, les participants ont été répartis en cinq groupes dont celui de la presse radio, celui de la presse TV, celui de la presse écrite, celui de la presse en ligne ainsi que celui des responsables des médias. Lors de la séance plénière, tous les groupes ont trouvé que les ressources humaines qualifiées, ainsi que la capacité des médias burundais à couvrir tout le territoire national constituent leurs forces tandis que le manque de moyens matériels suffisants et performants est une de leurs faiblesses. Les participants ont par ailleurs trouvé que la manière dont les élections sont en train d’être préparées, la bonne collaboration entre les parties prenantes aux élections ainsi que la capacité des médias burundais à travailler en synergie constituent quelques unes des opportunités dont il faut profiter pour réaliser une meilleure couverture médiatique des élections.  La menace majeure relevée est en rapport avec le piratage de l’information par les réseaux sociaux où on observe la tendance à publier les scoops sans l’aval des instances habilitées.

Des solutions aux imperfections pour une meilleure synergie des médias retraite1

 S’agissant des stratégies, les participants ont émis le souhait d’apporter des solutions aux problèmes déjà rencontrés à partir des témoignages de ceux qui étaient sur terrain lors des élections déjà passées.  Ainsi, les participants à la retraite ont mis un accent particulier sur certains défis auxquels ils ont trouvé des solutions pour corriger les irrégularités constatées lors des élections de 2005, 2010, 2015 et du référendum de 2018. C’est notamment la problématique des moyens matériels surtout les véhicules, les ordinateurs, les caméras, les cartes modems. A ce sujet, il a été demandé à tout organe de presse d’apporter sa contribution en apprêtant les moyens dont ils disposent au service de la synergie. Les frais pour la location sont prévus mais, c’est pour compléter le matériel manquant.A la problématique des chauffeurs qui se méconduisent sur terrain ou qui refusent de se rendre dans certains endroits, il a été proposé que les chefs de desks soient informés du chargé de la logistique pour que tout dérapage du conducteur soit transmis à son chef hiérarchique qui, le cas échéant, pourra envoyer un autre. Pour bien réaliser la synergie, il a été proposé que les responsables des médias apprêtent à temps les journalistes qui y participeront.  Quant au piratage de l’info par les réseaux sociaux, il a été trouvé qu’il est difficile de contrôler ces derniers. Toutefois, il est possible d’utiliser le même has tag  pour personnaliser l’information publiée par la synergie de la presse en ligne. Pour faciliter le travail des médias, les participants ont également souhaité que les instances habilitées entrent en contact avec la Regideso pour que cette société assure la permanence de l’électricité lors de la nuit électorale.A la question des cartes de presse qui ne sont pas encore disponibles pour certains journalistes, il a été promis qu’elles seront prêtes avant la tenue des élections car après avoir réattribué le marché à une nouvelle maison, cette dernière est déjà à l’oeuvre. Enfin, les participants ont fortement recommandé que l’indicatif de la synergie des médias soit changé et la tâche a été confiée à l’Association burundaise des radiodiffuseurs (ABR).

La détermination des participants a permis d’aboutir à de très bons résultats

Procédant à la clôture de la retraite, le ministre de la Communication et des médias, Frédéric Nahimana, a salué le travail abattu par les participants à la retraite. Selon lui, ces derniers sont à féliciter pour leur courage et leur détermination qui ont permis d’aboutir à des résultats palpables. « D’une part, vous avez véritablement parlé sans faux-fuyant de ce qui a été bien fait et dénoncé ce qui a été mal fait en faisant une auto évaluation et une auto critique en vue  d’apporter des solutions aux défis relevés. D’autre part, vous avez abouti à de très bons résultats ».Le ministre Nahimana a ainsi demandé aux participants à la retraite, chacun en ce qui le concerne,  de mettre en œuvre les engagements et recommandations issus de ces assises. Cela pour apporter des solutions aux irrégularités constatées pour que les acquis de ladite retraite soient profitables à ceux qui participeront à la synergie, au pays et aux générations futures en matière de couverture médiatique des élections. Il a fait savoir qu’il s’attend à ce que la couverture médiatique des élections de 2020 soit couronnée de succès plus que jamais à la satisfaction de tout le monde.


Jean Etienne Ndayizigiye

Ouvrir