Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

OAP> Foire agricole

L’Organisation d’appui à l’autoproduction(OAP) en collaboration avec ses partenaires dans la mise en œuvre du programme de valorisation de l’agriculture familiale, a organisé du 17 au 19 mars 2020, une foire agricole au palais des arts. Cette dernière a été organisée sous le thème « tous pour l’agriculture familiale agro-écologique en vue d’augmenter durablement la production pour un développement des ménages et du pays ».prix1


Le secrétaire exécutif de l’OAP, Ernest Niyonzima, a indiqué que le projet d’augmenter la production avec la protection de l’environnement réunit plusieurs associations des neuf provinces que sont Bujumbura, Rutana, Rumonge, Kirundo, Bubanza, Cibitoke, Ngozi,  Gitega et Muramvya. Il a précisé que le principal objectif de cette foire agricole est que les agri-éleveurs qui sont dans ces provinces aient l’occasion de se connaître et d’échanger les expériences dans les techniques qu’ils utilisent dans l’augmentation de la production. Aussi, c’était une occasion pour que ces agri-éleveurs puissent nouer les bonnes  relations avec les consommateurs. Et cela dans l’optique, non seulement de valoriser leur métier mais aussi pour que les consommateurs puissent trouver des produits de qualité à un prix abordable. Il a précisé que le projet d’augmenter la production en tenant compte de l’environnement a commencé en 2017 dans les provinces ci-haut citées et va se terminer en 2021.M. Niyonzima a souligné que ces agri-éleveurs augmentent la production grâce à la fumure issue du compostage. La récolte ainsi obtenue a une saveur incomparable et bonne pour la santé humaine, a-t-il ajouté.  Pour les agri-éleveurs qui ont participé à cette foire, c’était une grande opportunité d’échanger les expériences  avec ceux des autres provinces. En effet, les techniques qu’ils utilisent sont différentes selon les provinces. Mais, ils ont constaté que le point commun est que, tous utilisent du fumier naturel. Ils remercient les organisations qui ont mis en place le programme de valorisation de l’agriculture familiale dans leurs provinces.  

Fides ndereyimana

Ouvrir