Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

UNIPROBA> Son rôle dans l’autonomisation de la femme Mutwa

Dans un entretien accordé à la rédaction du journal « Le Renouveau », Emmanuel Nengo,  représentant légal de l’association Unissons-nous pour la promotion des Batwa (Uniproba), a indiqué que la femme mutwa croyait que sa seule source de revenus n’était que la poterie. « Actuellement, l’Uniproba est  consciente que la femme mutwa participe dans les activités génératrices de revenus, et qu’en plus elle contribue dans le développement du pays, à travers les associations et les coopératives ».mutwa


Dans le but d’exploiter leurs petits espaces agricoles pour augmenter la production afin d’assurer la  survie de leurs familles respectives, M. Nengo a dit que l’Uniproba, avec l’aide de certains de ses partenaires, a introduit le nouveau système de la culture du manioc.   « Et une formation des femmes facilitatrices a été organisée pour renforcer la capacité d’autres femmes batwa dans l’amélioration du système de production agricole », a précisé M. Nengo. Il faut que la femme mutwa ne s’occupe pas seulement de la poterie, mais participent dans d’autres activités génératrices de revenus.« Au moment  où le Burundi est proche de la période des élections, nous avons également mené des séances de sensibilisation à l’endroit des femmes batwa pour qu’elles puissent élire mais aussi se faire élire en vue de participer et de contribuer dans le développement de notre pays comme toutes les autres femmes burundaises », a mentionné M. Nengo. A cela, M. Nengo a informé que sur la liste des Batwa qui vont représenter l’Uniproba dans les deux chambres du Parlement burundais figurent aussi les femmes.


« Contribuer à la protection de l’environnement »

Dans le domaine de la protection de l’environnement, M. Nengo a fait savoir que les femmes batwa ont participé dans pas mal d’activités dans le but de contribuer à préserver un environnement sain dans notre pays. A cela, M. Nengo a cité  la participation des femmes batwa des provinces de Kirundo et Bujumbura la plantation des arbres dans les certaines communes de ces provinces, ainsi que dans l’initiation du projet de fabrication des barbecues environnementales afin de limiter l’utilisation excessive des arbres comme bois de chauffages dans les ménages.« Comme a insisté le chef de l’Etat burundais, une fois les financements reçus, nous allons contribuer à cette activité dans les autres provinces du pays », a promis M. Nengo. Pour terminer, M. Nengo a remercié très vivement les différents partenaires qui ne cessent d’accorder des financements à l’Uniproba dans le but de promouvoir les peuples autochtones afin qu’ils puissent se sentir comme les autres Burundais. 


Avit Ndayiragije

Ouvrir