Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

UNIVERSITE DU BURUNDI> Le climat qui y règne à la veille des élections de 2020

A la veille des élections de 2020, la situation socio-sécuritaire dans les différents campus de l’université du Burundi est bonne. Selon le représentant de la Fraternité des étudiants de Rumuri (Fer), Samuel Nsabimana, les étudiants vivent en harmonie malgré leurs différences et vaquent normalement à leurs activités.

 climat
Dans un entretien du mardi 10 mars 2020, le représentant général des étudiants de l’université du Burundi, a fait savoir que les étudiants vivent en harmonie malgré leurs différences et vaquent normalement à leurs activités. M. Nsabimana a indiqué qu’ils ont compris que la mission de la plupart des politiciens mal intentionnés est de semer la haine et la division entre les gens. Selon lui, quelques étudiants ont été instrumentalisés dans la déstabilisation du pays par les politiciens ces dernières années. Actuellement, ils ont compris que tout cela était la ruse des hommes politiques.D’après M. Nsabimana, les politiciens ont toujours tendance à profiter du sang chaud des étudiants pour atteindre leur objectif. « Chaque homme politique veut gagner un grand nombre d’étudiants. », a-t-il souligné. Il a donné l’exemple de ce qui s’est passé en 2015 où quelques étudiants ont été trompés par les politiciens et ont payé le prix de leurs a actes. Selon lui, les étudiants des années antérieures diffèrent de ceux d’aujourd’hui. « Ils ont actuellement compris que les enceintes de l’université du Burundi sont des lieux apolitiques. Ceux qui veulent faire de la politique c’est leur droit, mais ils doivent le faire à l’extérieur des campus afin d’éviter des mésententes entre les étudiants », a-t-il expliqué. M. Nsabimana a précisé que cela a joué un rôle primordial dans la lutte contre des confrontations qui s’observaient souvent à la veille des élections. La présence des comités mixtes de sécurité dans les différents campus de cette université joue un rôle important dans la lutte contre toute situation qui pourrait déstabiliser la paix et la sécurité. Il a fait savoir que cela a été possible grâce à un travail en synergie entre les étudiants et l’administration de l’université du Burundi.Le représentant légal de la Fer, M. Nsabimana a terminé en précisant que la solidarité qui se remarque actuellement entre les étudiants a joué un rôle important dans la vie socio-sécuritaire des étudiants. Il a appelé les étudiants des différents campus de l’université du Burundi à rester sereins et ne pas prêter l’oreille aux hommes politiques.


Julien Nzambimana

Ouvrir