Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ZONE BUYENZI> Evacuation des eaux usées

La zone Buyenzi connait un problème d’évacuation des eaux usées au niveau des caniveaux de certaines avenues. Les eaux des pluies stagnent dans certaines rues, les eaux sales provenant des conduits collectant des déchets des latrines débordent au niveau des buses.eau

 Lors du passage de la rédaction du journal « Le Renouveau » en zone urbaine de Buyenzi, le mardi 10 mars 2020,  elle a constaté un problème d’évacuation d’eaux usées dans des caniveaux de certaines avenues.  Au niveau de la 19e avenue, les eaux usées stagnent dans le caniveau à partir de la parcelle N°1 jusqu’à celle N° 10. L’accès à la 3e parcelle est difficile de telle manière que ceux qui y’habitent sont obligés d’enlever les chaussures avant d’entrer ou encore, ils aménagent de petites planches leur permettant d’entrer avec les chaussures. Quand la pluie tombe deux ou trois jours successifs, ce caniveau se transforme en une marre qui ne se dessèche qu’après une semaine ou plus. Au niveau de la 3e avenue, on observe la même situation depuis la parcelle N° 33 jusqu’à la 55e. Les eaux des pluies et celles provenant des ménages trouvent difficilement le passage pour se déverser à la 4e avenue. Au niveau de l’avenue de la santé, de la 10e avenue jusque presque à l’entrée du laboratoire de l’INSP, les eaux pluviales débordent le caniveau et stagnent  dans la route car cet endroit est  sous forme d’une vallée et ne permet pas l’écoulement de l’eau. Les véhicules sont obligés de passer par un côté pour éviter cette marre et  les nids-de-poules. Au tournant de la 15e avenue au N° 39, une buse est débordée et déverse des eux nauséabo
ndes à partir de cet endroit jusqu’à la 17e avenue. Les habitants de cette localité craignent d’attraper les maladies liées au manque d’hygiène comme le choléra, la verminose, la dysenterie, la diarrhée, etc.Les habitants de la zone urbaine de Buyenzi rencontrés sur place demandent aux services habilités de réhabiliter ces caniveaux et buses afin qu’ils jouissent d’une vie saine.

Ezéchiel Misigaro

Ouvrir