Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FDNB> Remise des certificats

Dans l’après midi du  vendredi 06 mars 2020, le chef d’état-major  des Forces de défense nationale du Burundi, Prime Niyongabo a rehaussé de sa présence les cérémonies de remise de certificats à 59 lauréats de deux premières années à l’Ecole de commandement bataillon et d’état-major. Il les a remerciés pour le courage  et la détermination qui les ont caractérisés pendant cette formation.

militaire
Sous un air frais de 16h30,  le chef d’état-major, Prime Niyongabo est arrivée sur les lieux. Il a été chaleureusement accueilli dans tous ses honneurs par un retentissement de la musique militaire qui a été suivie par le défilé des cinquante neufs lauréats de deux premières promotions. Il s’agit de 29 lauréats de la première promotion 2019 et 30 de la deuxième promotion de (2019-2020) qui ont été certifiés. Ceux  qui se sont distingués ont également  reçu des prix. Les lauréats sont tous Burundais.Dans son allocution de circonstance, le chef d’Etat-major  a  fait savoir que cette école s’est donné une mission de renforcer les rangs des officiers subalternes et supérieurs par les nominations de commandement et d’état-major, surtout dans leurs compétences de commandement, d’analyse et de communication. Cela est possible, a-t-il ajouté, en leur fournissant une compréhension et une connaissance des opérations d’armes combinées en tant que commandants de bataillon et officiers d’état-major.Quant au directeur de cette école, Colonel Jean Berchimans Ndikumana, il a insisté sur la valeur ajoutée de cette formation. « Elle a pour but de préparer des officiers sélectionnés pour la nomination du personnel au niveau des groupements tactiques et des brigades en améliorant leurs qualités de leadership, leurs compétences et en développant une meilleure compréhension de l’organisation et des procédures d’état-major ».Le colonel Ndikumana a également indiqué qu’à l’heure actuelle, cette école a la capacité d’accueillir  30 élèves officiers pour une période de quatre mois. Il a souligné que ceux de la première promotion ont terminé cette formation au moment où il n’y avait pas encore de statut, ce qui explique par ailleurs  pourquoi les deux promotions ont été certifiées en même temps. Il a encouragé les lauréats à ne jamais se lasser à  manifester du courage dans leurs fonctions futures. 

  Moise Nkurunziza

Ouvrir