Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Zone Musaga> Quartier Kinanira IIZone Musaga> Quartier Kinanira II

Dans certaines localités, quand la pluie tombe, c’est le calvaire. Les habitants de ces localités et ceux vivant en aval se retrouvent dans une situation problématique surprenante. Nous sommes témoins des cas de plusieurs dégâts tant matériels qu’humains causés par les eaux des pluies ces derniers jours. Les habitants du haut standing, au quartier Kinanira II de la zone Musaga en commune Muha de la municipalité de Bujumbura, connaissent des problèmes causés par les eaux de pluie mal canalisées. Ils ne savent pas sur quel pied danser. Les eaux les envahissent dans leurs ménages. Ils disent que les solutions ne sont pas à la taille de leurs moyens. Ils se demandent qui viendront sauver cette situation.kinanira


Quand la pluie s’annonce, ce sont des problèmes qui naissent chez les habitants du haut standing au quartier Kinanira II. Selon ces habitants,  chacun se hâte à rentrer ou approcher la maison pour surveiller les eaux de ruissellement et qui entrent dans les parcelles sur leur parcours. La solution à ce problème n’est pas facile à trouver. En effet, disent ces habitants, tout repose sur le problème de canalisation des eaux de pluie qui descendent de la petite rivière passant derrière les bureaux de la zone Musaga.  Les caniveaux érigés pour les recueillir sur le boulevard Mutaga III n’ont pas la capacité de les contenir. Ainsi, ces eaux débordent et ruissellent à travers ce boulevard et descendent dans le quartier, emportant tout ce qu’elles rencontrent sur leur passage. Elles entrent ainsi dans les ménages et détruisent même les constructions. Chacun dans ce quartier essaie de barrer la route à ces eaux devant sa parcelle, mais il n’est pas toujours sûr d’y réussir. Tout dépend en fait de la quantité des eaux qui ruissellent. Ces habitants essaient également de curer ces caniveaux le plus souvent possible. Mais, cela ne dure que le temps de la rosée. Il suffit que la pluie retombe, tout revient à l’état initial. Les habitans estiment que la solution durable et salutaire serait d’agrandir ces caniveaux. Les dégâts ne sont pas seulement enregistrés dans les ménages des habitants du haut standing. Même les commerçants du marché de Musaga ne sont pas épargnés. Quand ces caniveaux sont débordés, une certaine quantité d’eau entre dans le marché et cause certains dégâts. Les dégâts que ces eaux occasionnent sur les infrastructures routières de cette localité sont également préoccupants. Les gens convergent sur la nécessité de mener des actions rapides en vue de trouver les solutions à tous ces problèmes.


Alfred Nimbona

Ouvrir