Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE CIBITOKE> Situation socio-sécuritaire

Interrogé par la rédaction du journal Le Renouveau sur l’état des lieux de la situation socio-sécuritaire dans la province de Cibitoke, le gouverneur de cette même province, Joseph Iteriteka a affirmé que, grâce au travail en synergie de la quadrilogie, la sécurité est au beau fixe au niveau de toute la province et que la population vaque quotidiennement à ses activités. 

situation
M. Iteriteka a d’abord indiqué que, comme la province de Cibitoke est une province frontalière des pays comme le Rwanda et la République démocratique du Congo, elle connait  beaucoup de mouvements de circulation des différentes populations de ces pays. S’agissant de ces mouvements des différentes catégories de personnes, la  même rédaction a ensuite voulu connaitre l’état des lieux de la situation sociosécuritaire  tant à l’intérieur qu’aux frontières de cette province.   M. Iteriteka a rassuré  que la sécurité est au beau fixe dans toutes les communes de la province de Cibitoke.Il a néanmoins signalé  différents cas de conflits qui peuvent,  de temps en temps, naître entre les individus au niveau de leurs localités respectives. « Mais, l’administration locale n’attend pas que cela cause des problèmes. On dénoue  tout cela à travers une médiation communautaire, que ce soit au niveau des collines, de zones et même des communes », a précisé M. Iteriteka. Quant à la situation sociale, notre source a informé que la population de Cibitoke cohabite pacifiquement et qu’elle vaque quotidiennement à ses activités.


« Des réunions se tiennent en cas de besoin »

Dans le cadre de bien renforcer la paix et la sécurité au niveau de cette entité territoriale, M. Iteriteka a d’abord évoqué les efforts fournis par la quadrilogie, tout en informant que le travail de maintien de la sécurité est bien mené. Il a ensuite mentionné que dans cette même perspective, le gouverneur de province ou son délégué tient, chaque fois que de besoin, des réunions des comités mixtes de sécurité au niveau de la province, et régulièrement, au niveau des communes, des zones et des collines.

  
Bien utiliser les hangars de stockage

 Le gouverneur de la province de Cibitoke a également profité de cette occasion pour informer que la récolte de la saison culturale B a été bonne au niveau de cette province. S’agissant des cultures qui ont donné plus de récoltes que les autres, M. Iteriteka a cité le maïs, le haricot et le manioc.  Pour cela, M. Iteriteka a demandé à la population de Cibitoke d’utiliser les hangars de stockage pour une bonne gestion de la récolte de cette année afin de faire face à la famine. « Nous sommes très satisfaits de la récolte de cette saison culturale en cours de production, et nous appelons les agriculteurs de bien la gérer pour la bonne survie de leurs familles respectives et à s’atteler aux activités de la saison culturale B », a insisté M. Iteriteka. Il a enfin affirmé que pour ce qui est de la sécurité, l’administration provinciale ne se plaint pas, car, le travail se fait d’une façon sereine. Avit Ndayiragije

Ouvrir