Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINEAGRIE> Point de presse sur l’état de distribution des intrants fertilisants pour la saison 2020B

Le ministre de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Déo Guide Rurema, a animé, le jeudi 5 mars 2020, un point de presse sur l’état de distribution des intrants fertilisants pour la saison 2020 B. Au cours de cette saison, les fertilisants déjà distribués auprès des producteurs sont estimés à 81,2% au niveau national.RUREMA


Le ministre Rurema a fait savoir que les engrais figurent parmi les intrants qui contribuent à l’augmentation de la production agricole. C’est pourquoi le gouvernement du Burundi, à travers le ministère en charge de l’agriculture, a mis en place un programme national de subvention des engrais(PNSEB). Ainsi, le gouvernement subventionne à hauteur de 30% le prix de l’engrais pour faciliter l’accès aux engrais à un prix abordable.Ainsi, M. Rurema a précisé que pour cette saison 2020 B, certaines irrégularités ont été remarquées dans la distribution des fertilisants Fomi dans certaines provinces.  C’est pour cette raison que le ministère est en train de tout faire pour suivre la distribution des engrais auprès des agriculteurs. M. Rurema a indiqué que pour cette saison, les commandes des fertilisants enregistrées auprès  des producteurs sont estimées à 21 613,325 tonnes et                      17 549, 390 tonnes sont déjà distribuées auprès des producteurs, soit un taux de couverture nationale de 81, 2%. L’engrais Imbura, qui est beaucoup utilisé par les agriculteurs représente à lui seul 92% des engrais déjà distribués.Le ministre Rurema a indiqué que si l’on considère le taux de couverture de la distribution de la fumure organo-minérale Fomi au niveau provincial, la province de Cankuzo vient en premier lieu avec une quantité distribuée équivalent à 213, 950 tonnes contre                138, 750 commandées, soit un taux de 154, 20%. Le taux de couverture le plus faible est observé dans la province de Bubanza où seulement 1 836,595 tonnes sur 2 745,825 commandées ont été distribuées, soit un taux de 66,89%.M. Rurema a saisi cette occasion pour tranquilliser les producteurs qui n’ont pas encore eu leurs engrais. Il leur a promis qu’ils vont en avoir bientôt car le ministère en charge de l’agriculture est à l’œuvre pour disponibiliser l’engrais à tout producteur qui en a fait la commande.


Fidés Ndereyimana

Ouvrir