Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

mETIER DE COIFFEUR> Mesures prises

L’Association des coiffeurs luttons contre la pauvreté, développons notre avenir(A.D.C.L.P.D.A) a pris des mesures qui vont contribuer à l’encadrement et à l’épanouissement des coiffeurs. Selon le représentant légal de cette association Vincent Ntakirutimana, ces mesures vont également leur permettre de s’entraider socialement et lutter contre le chômage.

Dans un entretien accordé le lundi 2 mars 2020coiffeur, M. Ntakirutimana a fait savoir que l’A.D.C.L.P.D.A a pris des mesures qui vont contribuer à l’encadrement et au développement socio-economique des coiffeurs du fait que ces derniers travaillaient sans une véritable collaboration. La plupart des coiffeurs ne pensaient qu’à gagner du pain journalier et ne se souciaient pas de leur avenir. Il a ajouté que même si cette association a déjà 3 ans de service, certains coiffeurs n’étaient pas conscients de son importance.D’après M. Ntakirutimana, son association a décidé de prendre toutes ces mesures pour faire face aux inquiétudes des coiffeurs envers cette association. Au départ, seules les cotisations destinées aux travaux de consolidation des activités étaient demandées aux responsables de salons de coiffure, mais la plupart des coiffeurs ne voyaient pas l’importance de ces cotisations et de se regrouper dans une association. C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de donner des cotisations individuelles et de disponibiliser les moyens qui permettront à chaque coiffeur de suivre de près l’utilisation des fonds de cette association. M. Ntakirutimana a fait savoir que les cotisations sont réparties en différentes catégories. Il a précisé que la somme qu’ils vont payer est composée de la cotisation pour les activités de l’association, de la cotisation pour l’assistance en cas de problème et une grande partie de la somme restante sera distribuée à chaque membre après une année afin que ces derniers puissent avoir des capitaux pour réaliser d’autres projets. Des prêts à un petit taux d’intérêt seront donnés aux membres.  « Chaque membre aura un carnet où seront marquées les cotisations données, et les crédits seront octroyés compte tenu de la somme que chacun aura cotisée. Et ces dernières seront versées chaque jour. », a-t-il souligné. Selon Castilo Nshimirimana et Onesphore Nibigira, qui se sont exprimés à ce sujet, les nouvelles mesures prises par l’association sont à saluer, du fait que la plupart des coiffeurs travaillaient des années et des années sans penser à leur avenir ni à celui de leurs familles.Le représentant de l’A.D.C.L.P.D.A, M. Ntakirutimana, a terminé en indiquant qu’ils n’ont pas oublié les chômeurs du fait que le travail de la collecte des cotisations a été confié aux personnes sans emploi. Il a appelé les coiffeurs qui ne sont pas encore membres de cette association à leur emboîter le pas afin de mettre leurs forces ensemble pour le développement.


Julien Nzambimana

Ouvrir