Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINEAGRIE> Archivage des données statistiques

Le ministère de l’Environnement, de l’agriculture et de l’élevage(Mineagrie) s’est joint à ses partenaires (Pam et Unicef) pour procéder à la clôture d’un atelier de renforcement des capacités des Directeurs provinciaux de l’agriculture et de l’élevage sur l’archivage des données statistiques. Cette activité s’est déroulée à l’hôtel Pahorina dans la zone Gatumba, le mardi 3 mars 2020, en vue de créer une synergie entre les producteurs et les utilisateurs des statistiques agricoles et environnementales au Burundi.Archivage

Dans son mot de clôture, le secrétaire permanent au Mineagrie, Emmanuel Ndorimana, a remercié les participants pour l’intérêt qu’ils ont démontré à connaître et à découvrir pour certains la problématique liée à la coordination des statistiques agricoles et environnementale au Burundi et la nécessité de mettre en place un système statistique environnemental et agricole bien ordonnée. Pour le directeur général de la planification agricole, Prosper Dodiko, ils ont constaté que, dans le passé, chaque intervenant s’occupait de ses propres collectes, raison pour laquelle ils ont organisé cet atelier afin d’asseoir un système de statistiques de qualité bien coordonné et accessible aux utilisateurs. Il a indiqué que, à ce moment-là, les données étaient écartées non seulement entre les partenaires, mais aussi à l’image réelle du terrain. Pour faciliter le travail, le ministère,  en collaboration avec ses partenaires, a déjà harmonisé les outils de collecte des données. Il a déjà recyclé les enquêteurs et a déjà validé le système de rapportage. M. Dodiko a  indiqué que tout cela leur permettra d’atteindre leur objectif.Pour concrétiser son appui, le Programme alimentaire mondial (Pam) a octroyé 17motos de terrain pour les Directeurs provinciaux de l’agriculture et de l’élevage. Cet appui s’inscrit dans le Programme national de développement (PND) 2018-2027  et le Programme national contre l’insécurité alimentaire que le Pam et les autres partenaires ont promis au gouvernement burundais par le biais du ministère en charge de l’environnement, a indiqué la directrice pays et représentante du Pam-Burundi, Virginia Villar Arribas. Le Pam s’engage donc à s’occuper du suivi de ce programme jusqu’à sa réalisation.


Aline Nshimirimana

Ouvrir