Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Temoignages > Effets positifs des enseignements de la Première dame

Certaines femmes qui ont participé à une journée de prière organisée par la Première dame, le jeudi 27 février 2020 ont fait des témoignages affirmant les effets positifs des enseignements de la Première dame du Burundi. Elles l’appellent  maman Buntu, maman Barundi… , la Première dame, etc.dame


Au cours d’une séance de prière organisée par la Première dame du Burundi, Denise Nkurunziza, certaines femmes leaders ont fait des témoignages sur ce qu’elles ont appris de ses enseignements. « Nous la considérons comme un arbre qui a beaucoup de fruits. Sur cet arbre, celle qui est prudente peut les cueillir. Les fruits la fortifient dans sa vie au quotidien. Les fruits que nous citons ici sont des enseignements de la Première dame. Ils nous ont beaucoup aidés pour le changement de nos comportements », ont-elles affirmé.Une femme qui a représenté l’Association des femmes pasteurs a témoigné que ces dernières ont beaucoup appris des enseignements de la Première dame. Elle a indiqué qu’avant, ces femmes n’avaient pas de relations interpersonnelles . « Chacune travaillait dans sa localité et n’avait aucun contact avec les autres pasteurs. Mais, la Première dame nous a rassemblées. Elle a préparé des enseignements pour renforcer nos capacités. Elle nous a suggéré de créer une association afin d’avoir un cadre d’échanges. Nous avons appris de ses enseignements qu’une femme leader doit avoir la sagesse et l’intelligence qui proviennent de Dieu. Nous avons également appris que nous devons être des modèles dans nos confessions religieuses respectives », a-t-elle ajouté. Une autre femme a affirmé qu’avant, elle n’avait jamais vu une Première dame avec une houe et une brique pour participer au développement du pays. Cela a appris aux femmes leaders qu’il n y a personne, quel que soit son rang, qui ne puisse être humble et travailler pour développer sa patrie. Grâce à l’exemple de la Première dame, a-t-elle expliqué, les femmes leaders ont changé l’image de toutes les femmes burundaises qui étaient considérées comme des paresseuses. Il s’agit d’une nouvelle image de femmes travailleuses avec une certaine vision dans leur vie. Lesdites femmes ont  enfin affirmé que grâce aux enseignements de la Première dame, leurs foyers servent de modèle dans leur entourage, au milieu de travail mais aussi à travers tout le pays.   

   Rose Mpekerimana

Ouvrir