Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MSPGC> Célébration de la Journée mondiale de la protection civile

Le 1er mars de chaque année, le monde célèbre la Journée mondiale POLICEde la protection civile.

POLICE1

 

 

Le ministère de la Sécurité publique et de la gestion des catastrophes a célébré cette journée le vendredi 28 février 2020 sous le thème  « la protection civile pour un secouriste dans chaque foyer ».


Le ministre de la Sécurité publique et de la gestion des catastrophes, Alain Guillaume Bunyoni a fait savoir que la célébration de cette journée a un rôle moteur dans la sensibilisation des communautés sur la protection civile dans la sauvegarde de la vie humaine, des biens et de l’environnement. C’est aussi une occasion pour mieux préparer les populations à se protéger en cas d’urgence et à réduire les risques des catastrophes. Le ministre Bunyoni a souligné que le monde fait face aujourd’hui à une typologie variée des risques de catastrophes avec un impact négatif sur la vie des communautés.  Il a indiqué que pour y remédier et préserver les acquis du développement, des mesures de protection des personnes et de leurs biens ont été prises y compris les secours. Aussi, dans le souci de compléter les efforts fournis par les services de protection civile, les autres organes de secours, il est essentiel d’impliquer des civils dans les actions de secours et sauvetage avant que le personnel compétent n’arrive.Cette initiative vient au moment où le ministère de la Sécurité publique et de la gestion des catastrophes à travers sa direction a déjà formé 610 personnes civiles  issues de certaines entreprises publiques et privées ainsi que des institutions bancaires sur les techniques de lutte contre les incendies. 


Le  gouvernement du Burundi s’engage à développer l’approche de « citoyen de sécurité civile »

Ainsi, pour pérenniser le rôle clé du secouriste, le gouvernement  du Burundi s’engage à développer et intensifier l’approche de « citoyen de sécurité civile ». Cela pour avoir au moins une personne dans chaque ménage capable de réagir face à une victime qui présente un malaise, un traumatisme, une perte de connaissance, …Il a appelé à la protection civile et à la Croix-Rouge du Burundi avec l’appui des partenaires techniques et financiers de conjuguer les efforts pour accroître le nombre de ménages disposant de secouriste.Le ministre Bunyoni a réiteré la satisfaction du gouvernement du Burundi  face aux prestations de la Croix-Rouge qui agit à travers l’approche « ménage modèle » pour un développement communautaire dont les premiers secours constituent l’un des piliers ayant contribué à la transformation et au changement de comportement des ménages.


Fides Ndereyimana

Ouvrir