Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial>

C’est depuis le mercredi 25 février 2020 que l’Eglise catholique universelle est entrée  dans le Carême, ce temps de prière, de jeûne et de pénitence consacré à la préparation de la fête de Pâques et s’étendant du mercredi des Cendres au jeudi Saint,  quarante jours. Le mercredi des Cendres est donc le premier jour du Carême lors duquel le célébrant impose les cendres sur le front des fidèles en signe de pénitence, en prononçant cette phrase qui fait énormément peur: «Homme, souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière ». Tous les fidèles du monde sont, en ce temps de Carême, appelés au jeûne en se privant de beaucoup de choses et à la pénitence qui signifie le repentir , le regret d’avoir  offensé Dieu accompagné de la ferme intention de ne plus recommencer. C’est depuis le mercredi 25 février 2020 que l’Eglise catholique universelle est entrée  dans le Carême, ce temps de prière, de jeûne et de pénitence consacré à la préparation de la fête de Pâques et s’étendant du mercredi des Cendres au jeudi Saint,  quarante jours. Le mercredi des Cendres est donc le premier jour du Carême lors duquel le célébrant impose les cendres sur le front des fidèles en signe de pénitence, en prononçant cette phrase qui fait énormément peur: «Homme, souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière ». Tous les fidèles du monde sont, en ce temps de Carême, appelés au jeûne en se privant de beaucoup de choses et à la pénitence qui signifie le repentir , le regret d’avoir  offensé Dieu accompagné de la ferme intention de ne plus recommencer. En ce temps de Carême encore à ses débuts, il nous a plu de relire pour vous les meilleures façons de jeûne proposées, il y a 3 ans, par le Saint Père François. Les voici in extenso :       « Jeûne de paroles blessantes « : que tes lèvres ne prononcent que des paroles de bénédiction. « Jeûne  de critiques et de médisances » : bienveillance et miséricorde doivent habiter ton âme. « Jeûne  de mécontentement  « : que douceur et patience deviennent tes compagnes de chaque jour. « Jeûne  de ressentiment » : que ton cœur cultive la gratitude. « Jeûne de rancune que le pardon ouvre toutes les portes qui t’ont été fermées.        « Jeûne d’égoïsme » : que la compassion et la charité fleurissent à chacun de tes pas. « Jeûne de pessimisme » : que l’espérance ne quitte jamais ton esprit. « Jeûne de préoccupations et d’inquiétudes inutiles » : que règne en toi la confiance en Dieu.     « Jeûne d’occupations superficielles » : que la prière emplisse tes journées.  « Jeûne de paroles futiles » : que le silence et l’écoute t’aident à entendre en toi le souffle de l’Esprit Saint. Ce  sont là les meilleures façons de jeûner dont nous avons estimé qu’il fallait les porter intégralement à votre attention, parce qu’elles  méritent  bien d’être notées et soulignées en ce temps précieux, nous aidant à nous préparer spirituellement avant de célébrer la fête de  Pâques dans la qualité et le rayonnement de notre vie chrétienne dépendant d’une vie de prière profonde, nourrie de la Parole de Dieu. Bien appliquées en ce temps de Carême, les meilleures façons de jeûner proposées, il y a 3ans, par le Premier responsable de l’Eglise Catholique  universelle feront,  sans nul doute, émerger en nous de nouveaux réflexes appropriés aux attentes de tous les fidèles se préparant à la célébration de la Résurrection du Christ, mort sur la Croix pour nous sauver du péché qui, malheureusement, a encore sa place dans le monde des humains en proie aux intolérances dont on ne peut attendre que des violences. C’est en louant  Dieu  pour les merveilles qu’il ne cesse d’accomplir en chacun de nous, que les fidèles sont invités à vivifier leur vocation chrétienne dans la fidélité à la Bonne Nouvelle de la Résurrection du Christ annuellement célébrée le dimanche de Pâques. Sachons tirer profit de cette période de Carême qui est un temps précieux de profonde méditation sur notre vie chrétienne, en nous donnant de nouveaux horizons et de nouvelles orientations nous permettant de demeurer dans le contact permanent avec le Christ ressuscité. Suivons les riches et sages conseils du Saint Père François et tout ira pour le mieux.   

Louis KAMWENUBUSA

Ouvrir