Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

AMISOM> Appréciations des uns et des autres au regard des actions menées par les troupes burundaises

Le travail accompli est très satisfaisant

0000azeLe Burundi est à Mission de l’Union-africaine en Somalie (Amisom) depuis l’année 2007.  Il est parmi les pays les plus grands contributeurs des troupes en Somalie et il a été le 2e  à aller en Somalie après l’Ouganda. La Communauté internationale et le peuple somalien apprécient vivement la contribution du Burundi au retour et au maintien de la paix et, de la sécurité en Somalie. Le travail accompli est très satisfaisant.


Le Burundi contribue beaucoup au retour et au maintien de la paix en Somalie.Selon le représentant spécial du président de la commission de l’Union africaine pour la Somalie et chef de l’Amisom Francisco Madeira, la contribution des femmes et des hommes burundais est si grande dans le maintien de la paix et de la sécurité en Somalie. Le Burundi a été le 2è pays à répondre à l’appel  de l’Union-africaine d’envoyer les troupes militaires en Somalie après l’Ouganda.Depuis 2007, l’Amisom a conquis les principales villes et les ports en Somalie. L’Amisom a également soutenu le renforcement des capacités des forces nationales et policières somaliennes, a dit M.Madeira. La Somalie a une grande expérience sur le boom économique. En juin 2016, sept millions d’élèves  ont pu passer l’examen  d’Etat pour l’école secondaire  depuis 25 ans. En 2007, le nombre d’étudiants a presque triplé.M.Madeira apprécie vivement les actions du contingent burundais de l’Amisom qui est constitué de femmes et d’hommes suffisamment éduqués, engagés, compétents,  capables et sociables. Les troupes burundaises sont éparpillées dans beaucoup d’unités d’opération et ont été braves. Dans toutes les villes où il n’y pas de contingent burundais, il y a souvent des perturbations causées par les Al Shabab qui y commettent des atrocités.Lors de notre visite à Jowhar town  avec les troupes militaires dans la région de middle shabelle se trouvant dans le 5e secteur sous la responsabilité sécuritaire des troupes burundaises, le mercredi 05 février 2020, nous avons constaté que la sécurité était bonne. La population de cette localité vaquait à ses activités comme à l’accoutumée.D’après le chargé des opérations au sein du contingent burundais Colonel Cyprien Nifasha, la sécurité est globalement bonne dans le 5e secteur sous le contrôle sécuritaire des troupes burundaises. La sécurité est maitrisée et les activités se déroulent normalement sauf que des Al Shabab mènent des opérations sporadiques.Le vice-gouverneur de la région de middle shabelle Mohamed Abbdi Sheikh nous a indiqué qu’il apprécie les réalisations de l’Amisom notamment au niveau du contingent burundais. Les actions des troupes burundaises  en Somalie sont inombrables. Suite à des relations civilo-militaires que le contingent des militaires burundais entretient, M.Sheikh a indiqué que 16 villages de la région sont en activité. Dans une interview accordée à la presse burundaise présente en Somalie, le chef du haut commandement des forces de l’Amisom Lieutenant Général Tigabu Yilma Wondimhunegn, a indiqué que, pendant la 1ère phase du plan de transition, l’Amisom a remis au gouvernement fédéral somalien les principales institutions. Il a cité notamment l’Université nationale de Somalie, le Stade de Mogadiscio, l’Académie militaire de Jaale Siyaad, etc. Les Forces de défense burundaise ont joué un rôle important dans la libération  la sécurisation des routes Jowhar-Maslah- Cadale et Jowhar- Maslah-Mogadiscio pour stabiliser les espaces routiers des mains des Al Shabab.

Selon le concept d’opération, la tâche assignée est  exécutée à 70%

D’après le commandant du 5e secteur de l’Amisom, Général de Brigade Richard Banyankimbona, les tâches qui leur sont assignées ont été exécutées à 70% en se référant au concept d’opération 2018-2021. Certains villages comme Seregero utilisé par les Al Shabab pour tendre les pièges  sur les voies de ravitaillement  Mogadiscio-Jowhar field sont sécurisés. La position de l’académie militaire  qui était le bastion des Al Shabab et la position stratégique se trouvant sur l’océan indien, etc ont été remises au gouvernement fédéral de Somalie, a-t-il dit. Comme l’a indiqué le chargé des relations civilo-militaires dans le 5e secteur, Lieutenant Colonel Bède Ncamurirwo du 12e contingent burundais, 70 millions de litres  d’eau potable  ont été distribués à la population somalienne nécessiteuse. La population bénéficie aussi des soins médicaux et des médicaments. Les troupes burundaises ont donné à la population somalienne des articles non alimentaires et 28 projets ont été élaborés  dont 4 approuvés  et 4 autres achevés.

Martin Karabagega

Ouvrir