Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE ISARE> Situation socio-sécuritaire

Elle est généralement bonne

 

ISARE1Lors d’un entretien avec la rédaction du journal Le Renouveau, le mercredi 6 novembre 2019, l’administrateur communal d’Isare, Gilbert Niyonkuru affirme que la situation socio sécuritaire dans cette commune est bonne et appelle la population à rester sereine en sauvegardant la paix et la sécurité. 

 

Contacté après une réunion qu’il a tenue en date du 5 février 2019 dans la zone de Kibuye à l’intention des administratifs locaux et de la population, M. Niyonkuru  a  indiqué que la paix et la sécurité sont garanties dans toute sa commune. A la question de savoir pourquoi cette réunion a ciblé la zone de Kibuye, l’administrateur d’Isare a répondu que cette zone présente des particularités. «Elle est à proximité d’une réserve naturelle séparant les communes Isare, Mugongo Manga et Nyabiraba », a-t-il signifié. Et d’ajouter qu’il y a eu très récemment des soupçons disant que des malfaiteurs se cachaient dans cette réserve. « Nous voulons juste appeler la population de cette localité à être très vigilante surtout pendant cette période électorale ».L’autre raison évoquée est que, dans cette zone, quatre enfants, deux de dix ans et deux autres de 11 ans, auraient tué un enfant de 3,6 ans sur la colline Sagara. « Notre intention était d’apaiser la tension et de lutter contre ce genre de criminalité».

L’épidémie de choléra complètement maîtrisée, la population se prépare pour les élections

L’administrateur de la commune Isare affirme que l’épidémie de choléra qui a sévi ces derniers jours dans plusieurs localités de cette commune est jusqu’aujourd’hui bien maîtrisée. « Au total, 32 personnes ont été atteintes ».A la question relative à l’enrôlement des électeurs qui n’avaient pas eu cette occasion, M. Niyonkuru appelle la population concernée à répondre massivement à cet enregistrement dès que l’appel sera lancé à cet effet. « Nous leur demandons de passer au bureau communal pour retirer les documents nécessaires à temps afin d’éviter des bousculades de dernière minute ».A tous ceux qui habitent cette commune, il leur a demandé de sauvegarder la paix et la sécurité et d’informer le plus tôt possible les Comités mixtes de sécurité de toutes choses susceptibles d’être une source d’insécurité.                                                                     

Moïse Nkurunziza

Ouvrir