Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMENTAIRE >Centre d’écoute et d’orientation pédagogique : contribuer largement à son succès

L’Association des enseignants en action pour la promotion sociale (EAPS) est réellement en action. Elle vient, en effet, d’ouvrir un Centre d’écoute et d’orientation pédagogique (CEOP) avec le thème «  une âme saine dans un corps sain pour l’équilibre psychologique », l’objectif étant de sensibiliser les enfants à l’amour du travail et de les aider à embrasser les différentes matières, comme cela a pu être lu dans le quotidien Le Renouveau du Burundi du lundi 7 octobre 2019. Il s’agit d’un centre d’écoute pour les élèves ayant des problèmes notamment liés à l’inadaptation sociale et d’autres anomalies psychomotrices. C’est pourquoi le centre sera, au départ, assisté par six enseignants de formation psychologique, les élèves pouvant ainsi se confier à des spécialistes maîtrisant bien les notions d’écoute, l’étude des comportements d’autrui. Cela répond bien à la psychopédagogie prenant en compte les composantes psychologiques. Il est hors de question de faire de la publicité pour ce centre d’écoute à caractère strictement social dont nous disons qu’il est basé au Lycée Scheppers et l’Ecole fondamentale de Nyakabiga où les élèves en souffrances psychologiques sont attendus. L’EAPS ayant la juste ambition de placer des centres d’écoute pour les élèves dans tout le pays, l’apport de tous les partenaires de l’éducation et de tous ceux qui, de l’intérieur comme de l’extérieur, désirent œuvrer à sa promotion est nécessaire. Il s’agit d’une initiative noble et louable au service de la société burundaise qui ne peut laisser personne indifférent. Comment, en effet, rester indifférent face à cette initiative salutaire devant figurer parmi d’autres actions patriotiques qui appellent le concours de tous et chacun pour leur plein succès ? De quel soutien l’association en question a-t-elle besoin ? C’est en se rendant à son siège que la réponse sera trouvée ; mais sachons d’ores et déjà que le centre d’écoute pour les élèves est également une contribution à la solution des problèmes psychologiques liés aux crises répétitives ayant laissé de profondes séquelles psychologiques dans la société burundaise, nos enfants n’étant pas épargnés.La psychopédagogie et la psychologie clinique étant une réalité dans notre pays, nul doute que le Centre d’écoute et d’orientation pédagogique destiné essentiellement aux élèves permettra, progressivement, à ces derniers d’avoir «  une âme saine dans un corps sain » pendant leur cursus scolaire et même après. L’équilibre psychologique peut-il, en effet, être obtenu par des apprenants ne jouissant pas d’une âme saine dans leur corps ? Non et non ! Même les sportifs ayant suivi leur formation universitaire vous diront qu’ils travaillent, à travers les activités sportives diverses, pour « une âme saine dans un corps sain », le sport  étant également d’un grand apport pour l’équilibre psychologique des gens s’y adonnant. Essayons donc, chacun dans son secteur bien précis, d’être à l’écoute du Centre d’écoute et d’orientation pédagogique pour l’appuyer dans la réussite de sa mission à vocation sociale de surcroit au service des élèves, le Burundi de demain.                                                                                                 

Pascaline Biduda

Ouvrir