Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

IFB> Petit-déjeuner de presse du mercredi 11 septembre 2019

Smartphone film festival est l’un des événements marquants cette rentrée

 

DSC05840L’Institut français du Burundi (IFB) a présenté le programme culturel septembre-octobre au cours d’un petit déjeuner de presse le mercredi 11 septembre 2019. En plus des activités habituelles organisées chaque mois, des nouveautés ont été introduites. Il s’agit notamment du Smartphone film festival. 

 

L’un des événements marquants les mois de septembre et octobre présenté à la presse est Smartphone film festival. «C’est un festival de films tournés par des Burundais et Burundaises avec des téléphones mobiles. C’est une compétition qui a démarré il y a cinq ans au Kenya, elle remporte un énorme succès. Le festival se régionalise à partir des instituts français», a expliqué le directeur délégué de l’Institut français du Burundi (IFB), Olivier Jayne. Il a souligné que les compétiteurs sans limite d’âge doivent faire un petit film de 4 minutes sur le thème «Nous en 2030 » à rendre à l’IFB au plus tard le 30 septembre 2019. Quinze films seront sélectionnés par le jury et seront projetés à l’IFB durant la première semaine d’octobre. Les trois meilleures productions gagnantes seront projetées à la clôture le samedi 12 octobre 2019.

Magie et danse contemporaine sont au rendez-vous 

Une autre activité culturelle marquant cette rentrée, c’est la magie avec le groupe Magic guards, le 20 septembre 2019 à 17h. « C’est un jeune trio burundais talentueux. Nous sommes contents de les avoir pour démarrer la saison. C’est une opportunité de voir une discipline qu’on n’a pas l’habitude d’avoir dans les murs de l’institut», a indiqué Laurence Galley,  chargée de mission culturelle et de communication. Elle a ajouté que «Entre nous» est un autre projet qui sera présenté en septembre. Il  s’agit d’un spectacle de danse qui  rassemble  les danseurs burundais, congolais  et  rwandais. Ils  ont  trois  semaines  de création de danse contemporaine  et  leur  premier  spectacle   est prévu  le jeudi  26  septembre 2019. « C’est un projet qui a du sens pour les danseurs des trois pays de créer ensemble. Souvent les créations restent cantonnées à une seule diffusion dans un seul pays, cette pièce va partir au Rwanda et RDC», a-t-elle souligné.    Rencontre musicale, scène slam, café littéraire et le collectif Yaga sont animés chaque mois respectivement les 1e, 2e, 3e et 4e jeudis du mois. Ces activités vont continuer au cours des mois de septembre et octobre et une nouvelle session de cours est prévue à partir du 23 septembre 2019. 

Grâce-Divine Gahimbare

Ouvrir