Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

L’ECOLE ET LES TIC> Gestion des appareils électroniques pour les élèves

Les parents sont appelés à suivre de près

 

IMG 0013Alors que le port de téléphones portables est interdit à l’école, le préfet des études du Lycée communal Remera,  Eric Ngendakumana, appelle les parents à s’impliquer davantage dans la gestion des appareils électroniques, car la mauvaise gestion de ces derniers peut provoquer la déconcentration à la leçon  chez les élèves et entraîner par conséquent, l’échec d’apprentissage.  

 

Dans un entretien qu’il a accordé le lendemain de la rentrée scolaire le mardi 10 septembre 2019 à la rédaction du quotidien Le Renouveau, M. Ngendakumana a indiqué que certains élèves ont du mal à se réintégrer dans la vie scolaire après les longues vacances d’été. Il a expliqué qu’au cours des grandes vacances, les relations extrascolaires imprègnent la vie de certains élèves selon qu’ils ne sont pas encadrés suffisamment. «Les téléphones portables, la télévision, les salles de cinéma, les salles des jeux de pari… deviennent pour eux une préoccupation quotidienne», a-t-il ajouté. Selon M. Ngendakumana, il sera difficile pour ces élèves de résister face à la distraction occasionnée, raison pour laquelle les parents doivent prendre les devants dans la gestion de ces appareils.M. Ngendakumana a dit qu’en dehors de la classe, la place des élèves est dans leurs familles. Pour ce, les parents doivent s’assurer de leur éducation : le repos et la révision de la leçon sont prioritaires. L’utilisation des appareils doit être contrôlée et suivie pour éviter que les enfants n’y consacrent tout le temps. Il a ajouté que les parents doivent veiller à ce que les enfants  dorment suffisamment. Ils doivent récupérer les appareils pouvant distraire ces enfants afin d’éviter qu’ils passent la nuit sur les réseaux sociaux.  M. Ngendakumana conseille plutôt aux parents de confisquer le téléphone quand il s’avère que l’enfant se concentre plus sur les réseaux sociaux que sur la leçon. Selon M. Ngendakumana, les Smartphones non contrôlés peuvent non seulement conduire l’enfant à l’échec scolaire mais aussi, à adopter un comportement indésirable dicté par l’assistance des vidéos inappropriées. A la question de savoir si les élèves n’ont pas besoin d’occasion de détendre leur esprit, M. Ngendakumana a répondu que même s’ils en ont besoin, il y a plusieurs moyens de se relâcher. Il a cité entre autres les jeux avec les égaux, faire du sport, certains tâches ménagers. Par ailleurs, il a affirmé que certains appareils comme l’ordinateur, peuvent servir dans la connaissance.

Fiacre Nimbona (stagiaire)

Ouvrir