Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

AMBASSADE DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE> Conférence de presse animée par J. Peter Pham

Il a répondu à différentes questions sur la région des Grands-Lacs

 

DSC 0648Le mercredi 11 septembre 2019, à la résidence de l’ambassadeur des Etats-unis d’Amérique au Burundi, l’envoyé spécial de ces derniers dans la région des Grands-Lacs en Afrique, Dr. J. Peter Pham, a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a répondu à différentes questions qui intéressent cette région. Pour ce qui est des relations rwando-burundaises, les Etats-Unis souhaiteraient que de bonnes relations soient rétablies entre ces deux pays frères. 

 

Dans sa présentation, Dr. J. Peter Pham a dit que les Etats-Unis reconnaissent que le Burundi entre dans des moments historiques avec les élections de l’année prochaine. Il a ajouté que durant son séjour de quatre jours au Burundi, il va s’entretenir avec les représentants du gouvernement, de la société civile, des confessions religieuses, des femmes, des jeunes et des hommes d’affaires ainsi que des ONGs. Et de dire que de ces échanges, on sera en mesure de connaître la réalité sur le Burundi, de savoir si les élections prochaines pourront être libres, transparentes et apaisées.  A leur tour, les journalistes des différents médias burundais lui ont posé certaines questions sur la région dans laquelle il est l’envoyé spécial. A la question de son appréciation sur la situation politico-sécuritaire au Burundi, M. Pham a dit qu’il n’est pas encore temps de se prononcer à propos mais que la situation sécuritaire est appréciable. Les journalistes ont également voulu savoir si les Etats-Unis d’Amérique vont encore une fois soutenir financièrement le Burundi après les élections de 2020, étant donné que le président Nkurunziza ne se présentera pas comme candidat. Ici, M. Pham a dit que son pays attend le déroulement de ces élections qui se veulent libres, inclusives, transparentes et apaisées. « Sinon, dit-il, nous sommes toujours prêts aussitôt que la situation est favorable ».  

Les Etats-Unis encouragent de bonnes relations entre tous les Etats de la sous-région

Une autre question intéressante concerne la position des Etats-Unis face aux relations actuelles entre le Rwanda et le Burundi. Dr. J. Peter Pham a répondu que les Etats-Unis encouragent les bonnes relations entre tous les Etats de la sous-région. «Nous souhaitons que ces pays puissent avoir de bonne relations. Mais ça dépend de la volonté des deux pays. Les Etats-Unis ne sont pas là pour leur imposer ces relations », a-t-il expliqué. En ce qui concerne le soutien des Etats-Unis au Burundi dans la lutte contre l’Ebola, Dr. Pham a indiqué que, depuis que cette épidémie s’est déclarée, son pays a déjà déboursé plus de cinquante huit millions de dollars américains pour assister les pays de la sous-région dans cette lutte contre l’Ebola.Une autre question évoquée par les journalistes est celle de savoir quand le Burundi sera rétabli dans l’accord commercial qui le liait avec la plate-forme commerciale AGOA. A cette question Dr. Pham a dit que lorsque le Burundi remplira les conditions sine qua non, il sera rétabli. 

JEAN BOSCO NKUNZIMANA

Ouvrir