Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

TRANSPORT>Réouverture du rond point des Nations unies

Un ouf de soulagement pour les passagers

 

IMG 0025Depuis le vendredi 6 septembre 2019, le rond point des Nations unies est réouvert. Les passagers disent qu’ils sont satisfaits. Car, ils passaient beaucoup de temps pour arriver sur leur lieu de travail. Pour diminuer l’embouteillage qui se remarque surtout le matin, ils demandent aux autorités habilitées d’y mettre les feux de signalisation afin de prévenir les retards. 

 

Sur le rond point des Nations unies, la circulation des véhicules est normale le lundi 9 septembre 2019. Les passagers poussent un ouf de soulagement car, avant cette réouverture, ils passaient beaucoup de temps pour arriver au travail. «Au cours des travaux de réhabilitation du rond point des Nations unies, les bus qui font le transport  dans les quartiers du Nord de la ville passaient soit par le boulevard Mwezi Gisabo (ex-boulevard du 28 novembre), soit par le boulevard Ndadaye Melchior devant la Brarudi. Pour parcourir ce trajet, nous mettions au moins 30 min pour arriver sur le lieu de travail, pour les bus qui ne font pas beaucoup d’arrêts à mi-chemin. Souvent, nous arrivions avec un certain retard. Par conséquent, nous étions obligés de donner les mêmes explications à nos employeurs. Certains de ces derniers peuvent comprendre, d’autres n’y arrivent pas », ont-ils signalé.Sur le rond point des Nations unies, la circulation des véhicules est normale le lundi 9 septembre 2019. Les passagers poussent un ouf de soulagement car, avant cette réouverture, ils passaient beaucoup de temps pour arriver au travail. «Au cours des travaux de réhabilitation du rond point des Nations unies, les bus qui font le transport  dans les quartiers du Nord de la ville passaient soit par le boulevard Mwezi Gisabo (ex-boulevard du 28 novembre), soit par le boulevard Ndadaye Melchior devant la Brarudi. Pour parcourir ce trajet, nous mettions au moins 30 min pour arriver sur le lieu de travail, pour les bus qui ne font pas beaucoup d’arrêts à mi-chemin. Souvent, nous arrivions avec un certain retard. Par conséquent, nous étions obligés de donner les mêmes explications à nos employeurs. Certains de ces derniers peuvent comprendre, d’autres n’y arrivent pas », ont-ils signalé.Le directeur des travaux sur ledit rond point, Marc Rugerinyange, a fait savoir que les travaux sont presqu’à la fin. « C’est une satisfaction pour notre équipe parce que nous terminons les travaux un mois avant la fin du délai d’exécution. Celui-ci était prévu pour fin septembre. Pour le déroulement des travaux, ils sont presqu’à la fin. Il reste seulement les travaux de finissage notamment le nettoyage et la plantation du gazon au sein du rond point », a-t-il indiqué.Cependant, les passagers font remarquer que, bien malgré qu’ils soient satisfaits de ladite réouverture du rond point, l’embouteillage reste remarquable surtout le matin. Ils demandent, pour ce faire, aux autorités habilitées d’y installer les feux de signalisation qui peuvent diminuer ces embouteillages. 

Rose Mpekerimana

Ouvrir