Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

DEUXIEME VICE-PRESIDENCE> Audience accordée à l’ambassadeur du Japon au Burundi

Les échanges ont porté sur la réalisation des clauses de la 7e édition de la Ticad

 

DSC04684Le mardi 10 septembre 2019, le Deuxième vice-président de la République, Joseph Butore, a reçu en audience l’ambassadeur du Japon au Burundi, Takayuki Miyashita. Celui-ci a fait savoir qu’avec le mois d’octobre prochain, les travaux de réhabilitation et de modernisation du port de Bujumbura vont redémarrer.  

 

Comme l’ambassadeur du Japon, Takayuki Miyashita, l’a indiqué à la presse, les échanges avec le Deuxième vice-président de la république du Burundi, ont essentiellement porté sur la Conférence de la Ticad. «Premièrement, nous avons discuté du déroulement de la conférence de la 7e édition de la Ticad et nous avons apprécié la contribution du gouvernement du Burundi dans la réussite de cette conférence. Nous avons aussi parlé de l’intronisation du nouvel empereur japonais, le mois prochain et souhaiterions qu’une délégation burundaise soit présente dans ces cérémonies d’intronisation », a-t-il confié.   M. Miyashita a ajouté qu’il était venu pour la présentation du bilan de ses réalisations car son mandat prend fin en octobre prochain. Il a également indiqué qu’il est content d’avoir réussi et réaliser tout ce qu’il avait promis au chef de l’Etat lors de la présentation de ses lettres de créance en février 2017. Car il avait été demandé de rapatrier le bureau de la Jica à Bujumbura, ce qui s’est dernièrement fait. Il lui avait également demandé de tout faire pour que les travaux de réhabilitation et de modernisation du port de Bujumbura puissent reprendre. L’ambassadeur du Japon a informé que ces derniers vont reprendre avec le mois d’octobre et vont durer dix-huit mois. « Dans une année et demi, on aura un magnifique port à Bujumbura », a-t-il renchéri.   

Améliorer la coopération entre les deux pays

L’ambassadeur Miyashita se dit ravi de la situation politico-sécuritaire du Burundi et a promis qu’il va plaider pour que des investisseurs japonais puissent apporter leurs capitaux au Burundi. Quant au porte-parole à la Deuxième vice-présidence de la République, Hassan Ngendakumana, il a spécifié que le visiteur était venu échanger avec le Deuxième vice-président de la République à propos des clauses de la 7e édition de la Ticad, tenue à Yokohama au Japon, à laquelle il a dernièrement participé. « Les deux autorités, a-t-il fait entendre, ont discuté de la mise application de ces clauses et surtout en ce qui concerne la coopération nippo-burundaise. Ils ont également échangé sur l’amélioration des réalisations japonaises au Burundi et de la coopération entre les deux pays. C’est pour cette raison que le Deuxième vice-président Butore, a rencontré le Premier ministre du Japon lors de sa visite dans ce pays», a conclu le porte-parole Ngendakumana

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir