Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE KARUSI> Lancement de la 13e édition du flambeau de la paix par le Chef de l’Etat

« Notre pays le Burundi avant tout »

 

DSC 0223Dans sa visite du mardi 10 septembre 2019 au chef-lieu de la province de Karusi, le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza en compagnie de son épouse, Denise Nkurunziza a lancé la 13e édition du Flambeau de la paix au Burundi sous le thème : « Notre pays le Burundi avant tout ». Le président Nkurunziza, a souhaité que le Flambeau de la paix qui fait la tournée dans tout le pays soit un panier de paix, de progrès, de lumière et d’amour entre tous les Burundais. 

 

Le Flambeau de la paix avait débuté par la prière, l’hymne national ainsi que différents chants d’animation. Dans son discours, le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, a souhaité que le Flambeau de la paix qui fait la tournée dans tout le pays soit un panier de paix, de progrès, de lumière et d’amour entre tous les Burundais. Le président Nkurunziza a également souhaité qu’à son itinéraire, le Flambeau de la paix soit un signe d’espoir pour les esprits, les pensées et les projets de tous les Burundais et apporte une tranquillité à tous les Burundais, afin qu’ils célèbrent ce qu’ils auront réalisé lors du lancement de la prochaine édition.M. Nkurunziza a indiqué que le Flambeau de la paix, édition 2019,  commence au moment où règnent la paix, la sécurité et la tranquillité dans tout le pays. Il est revenu sur les raisons de faire le lancement de la 13e édition du Flambeau de la paix dans la province de Karusi. Le chef de l’Etat a affirmé que c’est une province où règnent d’une façon spéciale, la paix et la sécurité, une province qui a été la 1ère à sauvegarder la paix, et à voter au référendum constitutionnel de 2018  sans oublier qu’elle a été la 1ère cette année au niveau national concernant le taux de réussite scolaire.Le président Nkurunziza a rappelé le thème retenu cette année : « Notre pays le Burundi avant tout », en expliquant que c’est l’Eternel Dieu qui a offert le Burundi aux Burundais, un pays qu’Il a créé avec beaucoup de richesses et qui, jusqu’aujourd’hui , est plein de richesses. Pour lui, le Burundi est plein d’une richesse d’hommes intellectuels et courageux qui aiment le travail ; une richesse naturelle tel qu’un bon ensoleillement,  de bonnes précipitations, de marais, de terres arables les plus fertiles du monde, etc. « Depuis que nous avons commencé à illuminer le développement en 2006, le pas franchi est très visible. Il y a la construction des infrastructures sociales et économiques telles que les marchés, les écoles fondamentales et post fondamentales, les centres d’enseignement des métiers, les universités, les routes, les centres de santé, les hôpitaux », a précisé M. Nkurunziza. Il a n’a pas laissé derrière la pratique de l’agriculture moderne qui génère une récolte abondante. Le président Nkurunziza a fait savoir que ce pas a été franchi  grâce au Flambeau de la paix  qui illumine le don naturel dont le Burundi regorge.

Le Burundi n’est pas un pays mendiant mais un pays qui entretient des relations de coopération avec d’autres

Selon le chef de l’Etat, il est souhaitable que tout un chacun  remercie les porteurs de flambeau « Intwararumuri » qui ont commencé cette œuvre  et qui continuent jusqu’aujourd’hui. Il a invité les membres de l’association dénommée « Intwararumuri», porteurs dudit Flambeau, à créer des coopératives pour qu’ils se fortifient et se développent. A cet effet, ils auront à léguer à leur enfants cette association. Le président Nkurunziza a ajouté que le Flambeau de la paix illumine les bons projets de développement, l’intelligence et le patriotisme des Burundais d’une façon extraordinaire.  « Endéans 5 ans, l’économie burundaise a prospéré, une des preuves étant le montant de recettes collectées par l’OBR (Office burundais des recettes), grâce au Flambeau de la paix qui illumine le développement, de façon que le pays peut subvenir à ses besoins à hauteur  de 85%. « Grâce au Flambeau de la paix, le Burundi et les Burundais s’organisent, et sont capables de financer eux-mêmes les élections sans aides extérieures. Le Flambeau de la paix lancé aujourd’hui montre les œuvres palpables qui sont déjà réalisées. Le Burundi est un pays que Dieu a créé  avec plein de richesses et que les Burundais doivent développer continuellement. C’est un pays que Dieu a créé pour ne pas être aidé ou pour mendier mais par contre, pour se développer et par la suite entretenir des relations de coopération avec d’autres pays », a rassuré le président Nkurunziza. Après son discours, le chef de l’Etat, avec le Flambeau de la paix dans la main, s’est dirigé au stade de Karusi en construction où il s’est joint à la population de cette province pour effectuer les travaux de construction. La gouverneure de ladite province, Calinie Mbarushimana, a profité de cette occasion pour lui offrir un cadeau de deux vaches appelées Mahoro et Rumuri. Le président Nkurunziza a remis le Flambeau aux  « Intwararumuri » pour faire le tour du Burundi, afin d’illuminer le Burundi et les Burundais ainsi que d’autres pays du monde, pour signifier que le Burundi ne sera jamais en déclin. Ainsi, le couple présidentiel a poursuivi sa visite en inaugurant différents œuvres dans les provinces de Karusi et de Muyinga. 

Ezéchiel Misigaro

Ouvrir