Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Basket-ball> Coupe de l’ambassadeur du Japon

Renforcer les relations entre le Japon et la Febuka, un des objectifs

 

DSC 2123Après une séance de formation qui a été donnée par l’expert de la Fédération internationale de karaté, Sensei Farid, la Fédération burundaise de karaté (Febuka), une compétition baptisée Coupe de l’ambassadeur du Japon a été organisée le samedi 10 août 2019. Des coupes et médailles ont été décernées aux  meilleurs karatékas. 

 

Le vice-président de la Febuka, Rémy Gakiza, a fait savoir que cette première édition de compétition s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre le Japon et le Burundi en général et avec la Febuka en particulier à travers les jeux. Il a réitéré ses sincères remerciements à l’ambassade du Japon qui a accepté de donner surtout les moyens financiers, les coupes et médailles pour que cette activité soit bien organisée. Il l’a aussi remercié  pour le don d’un dojo moderne qu’il a promis de construire en faveur de la Febuka, étant donné que pour le moment, ils se servent du dojo de Judo. Le représentant du ministère de la Culture et des sports et directeur général a.i. des Sports, Mathias Manirakiza, a fait savoir qu’il est très content du déroulement d’une activité sportive pareille.  « Ces événements s’inscrivent dans la liste des compétitions de qualification pour les jeux olympiques de Tokyo 2020 et  au regard des performances de notre équipe nationale qui occupe la 1ère place au niveau des compétitions régionales  (Zone 5) depuis 2007 jusqu’aujourd’hui, 3e place en kata aux Championnats d’Afrique à Yaoundé au mois de mai 2017  et 3 athlètes classés 5es au Ranking continental, un athlète médaillé d’argent et un autre médaillé de bronze aux Jeux africains d’Alger en 2018, le ramassage de toutes les médailles d’Or de karaté lors de la première édition des Jeux de la CEA organisés au Burundi en août 2018, la Fédération burundaise de karaté mérite d’être présente à ces compétitions d’Istanbul. »Il a ajouté que prochainement, la Fédération burundaise de Karaté est parmi les huit fédérations sportives qui représenteront le pays aux Jeux africains qui vont se dérouler au Maroc du 19 au 30 août 2019. Et le gouvernement du Burundi compte continuer à soutenir cette fédération, bien sûr dans les limites de ses moyens, pour continuer à répondre aux rendez-vous internationaux dans le but de faciliter sa préparation aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

L’engagement doit être tenu

L’ambassadeur du Japon au Burundi, Miyashita Takayuki, quant à lui, a fait savoir qu’il est très satisfait de la façon dont la compétition s’est déroulée. « Nous avons visité le Burundi, il y a quelques temps, pour évaluer le niveau de karaté et nous avons été satisfaits. Nous espérons que le Burundi va être bien représenté dans les Jeux olympiques qui vont se dérouler au Japon (Tokyo). Nous avons promis de construire un dojo moderne pour la Febuka et nous allons tenir notre engagement d’ici quelques mois. Nous interpellons la Febuka à fournir beaucoup d’efforts en incitant les jeunes à aimer le karaté pour avoir de bons résultats aux jeux olympiques. »La compétition était organisée en kumité et en kata. Pour le kata hommes, Hervé Ntiruseseka a remporté la première place, Franck Niyubahwe, deuxième ; Issa Nahayo et Brillant Mukeshimana ont remporté la troisième place.  Pour le kumité équipe hommes, c’est le Zanshin qui a remporté la coupe.  Sifa Alice Ishimwe a remporté la première place et dans le kumité et dans le kata pour la catégorie femme.                                                                                                                                                                                  

Olivier Nishirimbere

Ouvrir