Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EGLISE LIFE CENTER BURUNDI> Cérémonies de clôture de la conférence nationale des jeunes

Les jeunes sont appelés à s’atteler aux activités de développement avec l’aide du Seigneur

 

DSC 1201Du 7 au 9 août 2019, l’Eglise life center a organisé une conférence nationale des jeunes des différentes églises du Burundi. Les cérémonies de clôture ont été rehaussées par la présence du Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo. Les jeunes sont appelés à s’atteler aux activités de développement avec l’aide du Seigneur. 

 

Les enseignements qui ont duré trois jours étaient centrés sur  trois thèmes à savoir l’entrepreneuriat, l’éthique et la santé sexuelle. Selon le Premier vice-président de la République, cette activité est très noble car elle rentre dans l’objectif du gouvernement d’encadrer les jeunes en vacances. C’est pourquoi il a pris cette occasion pour remercier l’Eglise life center Burundi. Il a interpellé les jeunes à combattre toute sorte de paresse afin de réussir dans tout ce qu’ils entreprennent.  Il a précisé que la jeunesse est l’avenir de demain mais, qu’en réalité l’avenir se prépare aujourd’hui. M. Sindimwo a indiqué qu’il y a des individus qui n’ont pas vécu correctement leur jeunesse du fait qu’ils se sont plongés dans des comportements ignobles comme la consommation de la drogue.  Et ceux-là ne font que regretter lorsqu’ils sont libérés du mauvais comportement.  Et il a souligné que pour  qu’un individu réussisse dans tout ce qu’il entreprend, il faut suivre le chemin du Seigneur. Car ce dernier est capable d’élever tous ceux qui lui obéissent, chacun selon ses activités.  Demain  est incertain, c’est aujourd’hui qui comptePour le pasteur Marc Kagisye, cette conférence était d’une importance capitale car les jeunes ont compris que dans la vie, il faut toujours commencer chaque chose à temps afin d’éviter des regrets. Et il a souligné qu’en réalité demain n’existe pas, c’est aujourd’hui qui compte. C’est pourquoi il a invité les jeunes à surmonter tous les obstacles au développement à temps en évitant les distractions de toute sorte. Aussi, il leur a conseillé d’utiliser l’internet comme un instrument pour renforcer les opportunités de développement au lieu de l’utiliser comme un instrument de distraction ou un moyen de lancer des rumeurs sans importance. M. Kagisye a rappelé qu’il y a des erreurs de  jeunesse qui marquent  l’individu à jamais et qui laissent des blessures qui sont difficiles à guérir, sauf avec l’aide de Dieu.

Fidès Ndereyimana

Ouvrir