Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

FDNB> Recrutement des candidats officiers à l’Iscam

Moins de 1 400 candidats étaient attendus dans 18 centres de passation

 

DSC04879La  Force de défense nationale du Burundi (FDNB) a  procédé, le samedi 10 Août 2019, à la passation du test de recrutement des nouveaux candidats officiers à l’Institut supérieur des cadres militaires (Iscam) comptant pour la 49è promotion. Ce test s’est déroulé dans 18  places reparties dans tout le pays.  Au centre de passation de Bujumbura, 66 candidats sur 67 attendus  se sont présentés. 

 

Il s’agit d’un test portant sur les aptitudes intellectuelles et ce  dernier est composé de 3 épreuves dont le Français, les mathématiques et l’Anglais.  Après vérification de leurs dossiers, les candidats ont été informés sur les  consignes  de passation de l’examen et sont ainsi entrés dans la salle de passation. L’examen a ensuite  été ouvert solennellement devant les candidats et les surveillants avant que les questionnaires  soient distribués aux candidats.Dans une interview  accordée aux  journalistes, Col. Floribert Biyereke,  porte-parole de la Force de défense nationale du Burundi, a fait savoir que ce  test se déroule sur tout le territoire national.  Il a aussi précisé que 1 362 candidats  au total provenant  de toutes les ethnies sont enregistrés dans tout le pays. Mais à la question de savoir le chiffre de candidats qui seront admis à l’Iscam, M. Biyereke a fait savoir qu’il ne sera communiqué  qu’au terme du processus de sélection, étant donné des critères qui entrent en jeux. Et au centre de passation de Bujumbura, Col. Biyereke a signalé que 67 candidats dont 9 filles y étaient  attendus, mais  une absence y a été enregistrée. Selon aussi cette source, parmi les  67 candidats  qui étaient attendus au centre de passation de Bujumbura, aucun membre de l’ethnie « twa » ne figurait sur la liste,  tandis que  les deux autres ethnies étaient  représentées. Ce test  ouvre le processus de  sélection car, explique notre source, il y a d’autres tests notamment  liés aux aptitudes physiques  qui sont prévus prochainement, à ces candidats. Il a signalé,  entre autres, le test portant les épreuves du sport qui sera donné le 17 de ce mois-ci en plus des  tests médicaux  qui sont prévus afin d’évaluer leur état de santé

Eric Sabumukama

Ouvrir