Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

JEUX ET LOISIRS>Les élèves en vacances

Les risques à ne pas négliger

 

IMG 2047Les parents doivent suivre de près et être au courant des risques que courent les enfants qui fréquentent excessivement les jeux de hasard pendant la période des vacances. 

 

Ces jeunes adolescents toujours présents dans les salles de jeux courent des risques liés aux jeux de hasard lorsqu’ils sont au courant d’une consommation de drogues ou d’alcool, en raison du lien important entre ces deux comportements. Alors que les  mineurs n’ont pas la permission  de fréquenter les salles de jeux de hasard légalisés, les adolescents s’y rendent pour participer à des jeux de hasard soit légalisés comme produits de loterie, casino, paris sportifs, terminaux de jeux vidéo, soit autonomes  comme jeux de cartes, jeux de dés et autres.  Les parents doivent s’informer des comportements de leurs enfants à l’égard des jeux de hasard en vue de prévenir les conséquences qui découlent de la pratique de ces jeux. Dans la mairie de Bujumbura, surtout dans les quartiers résidentiels du nord-est de la capitale, les salles des jeux et de loisirs se multiplient du jour au jour, ce qui doit attirer l’attention des parents. En effet, les enfants vont bientôt passer aux grandes vacances d’été au cours desquelles ils seront libres. En s’adonnant excessivement aux jeux, de nombreuses conséquences négatives apparaissent chez les adolescents. Il peut s'agir des conséquences financières, familiales, sociales, physiques ou psychologiques.  Surtout dans les jeux de paris sportifs et de casino, l’enfant est animé de plus en plus d’un esprit de gagner plus et cherche à réussir à tout prix. La publicité crée en lui une avidité qui le pousse à dépenser ce qu’il avait pour des chances de gagner très réduites. C’est dans cette optique que l’enfant dépourvu d’argent va recourir au gaspillage des biens de la famille, tendant vers l’esprit de vol. Pis, certains adolescents passent souvent toute la journée dans des  salles de jeux ou de loisirs car ils n’ont même pas le temps d’aller à la maison pour manger à la mi-journée.  Le jeu est devenu pour eux une préoccupation constante et a envahi les autres sphères de leur vie. Pour éviter le pire, il faut des efforts pour  la mise en valeur de la complémentarité entre les parents  et l’autorité scolaire tout en conscientisant que les comportements liés à la pratique des jeux de hasard par les jeunes s’associent à des risques, y compris l’échec scolaire et l’absentéisme après les vacances. 

Fiacre Nimbona (stagiaire)

Ouvrir