Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

LYCEE TECHNIQUE ETOILE DU MATIN> Concours national

Les préparatifs vont bon train

 

Au lycée technique Etoile du matin se trouvant dans la zone Musaga, les préparatifs au concours national vont bon train. Ce sont les  propos de Jean Marie Karambizi, le directeur de cette école.  

 

Les préparatifs au concours national avancent d’une façon satisfaisante à l’école technique Etoile du matin. Selon M. Karambizi pour bien se préparer au concours national, l’école organise des cours de renforcement tous les après midi  et le samedi. Aussi, il a indiqué que les professeurs doivent donner des devoirs à la fin de la séance. Cela pour que les élèves puissent bien réviser la matière. Il a fait savoir aussi qu’à la fin du mois, l’école organise un test de direction afin qu’elle puisse évaluer les compétences des élèves. Ainsi, M. Karambizi a souligné qu’au début du système fondamental, le taux de réussite a diminué mais peu à peu, les élèves et les professeurs se sont habitués au système fondamental. Et les résultats commencent à s’améliorer grâce à la collaboration des parents, les éducateurs et les élèves.  Toutefois, notre interlocuteur a précisé que l’école fait face aux problèmes qui freinent la réussite des élèves. Il a souligné que souvent l’école recrute des élèves qui ont des niveaux faibles et cela fait qu’il est difficile d’atteindre un niveau satisfaisant dans le concours national.  Un autre problème évoqué par notre source est le renvoi des élèves à cause du minerval. Il a dit que comme l’école est dans un système privé, certains  élèves peuvent passer plus d’une semaine sans être en cours à cause du minerval. A cela, les parents devraient venir pour expliquer la situation au près de la direction au lieu de laisser l’enfant pendant une semaine.  Et pour faire face à ce problème, l’école a pris des mesures de faire l’appel tous les jours. Pour ceux qui auront plusieurs absences n’auront pas droit de participer au concours national. Car à cause des absents, l’école peut avoir un taux de réussite inférieur à la moyenne.M. Karambizi a interpellé tous les parents de suivre leurs enfants afin d’améliorer les résultats scolaires. Car le rôle d’un éducateur ne suffit pas pour que les élèves réussissent bien,  le rôle des parents est incontournable. Aussi, il a  interpellé tous les éducateurs de cette  école de vérifier chaque fois s’il y a l’amélioration des résultats dans l’optique de  bien se préparer au concours national.  

FIDES NDEREYIMANA  

Ouvrir