Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MDPHASG-CRS> Atelier national

Pour valider les approches Maison fidèle et Maison familiale islamique

 

DSC08166Le ministère des Droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre (MDPHASG) en collaboration avec Catholic relief services (CRS), a organisé un atelier national de validation des approches  Maison fidèle et Maison familiale islamique, le mardi 14 mai 2019 à Bujumbura. 

 

Dans son discours d’ouverture de l’atelier, le ministre en charge du genre, Martin Nivyabandi, a indiqué que la vraie fondation de la maison fidèle et Maison familiale est le Dieu Tout -Puissant car il est le Premier dans la vie du couple bien que les problèmes ne manquent jamais. Les deux approches sont des innovations qui méritent la plus grande attention.Les deux approches cadrent bien avec les Objectifs de développement durable (ODD) pour l’horizon 2030 adoptés en septembre 2015 par les dirigeants du monde entier et sont conformes au Plan national de développement du Burundi 2018-2027, a dit M.Nivyabandi. L’objectif no 5 de ces ODD est de garantir l’accès des femmes et des filles à l’éducation, aux soins de santé, à un travail décent et à la représentation dans le processus de prise de décisions politiques et économiques.M. Nivyabandi a fait remarquer que le Plan national de développement du Burundi 2018-2027 tient compte des aspects Genre. A titre de rappel, la Politique nationale Genre a été actualisée en 2012, a indiqué M. Nivyabandi. Parmi les activités prévues, a-t-il dit, il y a l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de sensibilisation communautaire sur les enjeux de l’égalité genre mettant en avant les méthodes innovantes favorisant la promotion des normes et des rapports plus égalitaires entre les deux sexes en impliquant les hommes comme partenaires de sensibilisation.Auparavant, dans son mot d’introduction, le représentant résident de CRS au Burundi, Christoph Dreven, a fait savoir que le projet « Amashiga » financé par Usaid pour une durée de 5 ans a pour objectif de contribuer à réduire la malnutrition chronique à travers les diverses interventions. A côté de ces interventions, le projet « Amashiga » exécute un sous-objectif transversal genre qui a introduit au Burundi les approches Maison fidèle et Maison familiale islamique, a dit M. Dreven.
 Martin Karabagega

Ouvrir